Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Lancement de l’Accélérateur CGECI en faveur des jeunes lauréats de la Business plan compétition
Publié le vendredi 11 septembre 2015  |  APA
CGECI:
© Abidjan.net par DA
CGECI: cérémonie officielle de lancement de l`Accélérateur à la maison de l`entreprise
Jeudi 10 septembre 2015. Abidjan. Monsieur Jean Kacou Diagou (photo), président de la confédération générale des entreprises de Côte d`Ivoire (CGECI) a présidé la cérémonie officielle de lancement de l`Accélérateur à la maison de l`entreprise.
Comment




Abidjan (Côte d'Ivoire) - La promesse d’accompagnement faite par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), aux finalistes de la Business plan compétition (BPC) a connu, jeudi, un début d'exécution avec le lancement de "l'Accélérateur" en présence des bénéficiaires , des chefs d'entreprises et des autorités administratives.

La mise en place de cet Accélérateur CGECI, s'inscrit dans le cadre de la continuité de la CGECI Academy Business plan compétition (BPC) et de l'assistance technique (workshorp capital intelligent) auprès des finalistes de la promotion Jean Kacou Diagou, le Président de la CGECI.

"Les résultats des deux dernières BPC ont démontré que le potentiel entrepreneurial des jeunes ivoiriens existe, mais peine à émerger", a déclaré M. Diagou, soulignant que "l'Accélérateur CGECI permettra de combler un vide dans cet écosystème et de densifier le secteur privé, en offrant une plate-forme des outils pratiques permettant aux jeunes entrepreneurs d'accélérer la croissance de leur projet".

Pierre Adou, Représentant le Ministre de l'entrepreneuriat national, de la promotion des PME et de l'artisanat, a exhorté les jeunes à monter leur savoir-faire, rassurant que l'Etat sera à leur côté.

Les 23 et 24 avril 2015, la CGECI a organisé la quatrième édition de la CGECI Academy sur le thème « Entrepreneur ou Homme d'affaires il faut choisir ! ». "Cette initiative qui s'inscrit dans la tradition, matérialise l'engagement fort du Patronat ivoirien en faveur de la promotion de l'entreprenariat en Côte d'Ivoire", a-t-il ajouté.

Cette édition a enregistré la participation de 3 345 personnes (panelistes de renoms, chefs d'entreprise, travailleurs salariés, retraités et porteurs de projets). A l'instar de la CGECI ACADEMY 2015, le concours pour les jeunes entrepreneurs « Business Plan Competition » qui était à sa deuxième édition, a connu un grand engouement de la part des jeunes entrepreneurs.

Cette activité qui s'inscrit dans le cadre de l'opérationnalisation du mécanisme de suivi, d'accompagnement, d'assistance et de conseils aux finalistes et lauréats du concours, sera mise en œuvre par la CGECI avec l'appui technique du Cabinet international Espartners.

Le Patronat ivoirien démontre ainsi , selon son président, sa ferme implication à positionner le secteur privé dans le processus de l'émergence économique de la Côte d'Ivoire.

Par ce canal, la CGECI veut offrir des solutions concrètes aux entrepreneurs, densifier le secteur privé et "accélérer l'éclosion des champions nationaux, voir régionaux", a-t-il poursuivi. Pour se faire, elle offre donc une plate-forme unique de solutions, de formation, de suivi et d'apprentissage pour les entrepreneurs.

La CGECI ACADEMY Business Plan Competition 2015 a permis d'identifier des projets novateurs suivant un processus rigoureux et transparent. De sorte que, sur 432 candidats inscrits, 283 ont été présélectionnés dans une première phase.

La deuxième phase a permis d'en retenir 50 pour finalement aboutir à 30 finalistes. Des 30 finalistes retenus, sous le contrôle du cabinet d'audit international KPMG, des auditions ont permis de désignés 6 lauréats.

Les 30 finalistes retenus, forment une promotion qui a été baptisée "Jean Kacou Diagou". En leur nom, Mohamed Lamine Bakayoko et Jean Yves Kouamé ont traduit la reconnaissance des jeunes à la CGECI et promis de ne pas décevoir. Pour aller loin, ces lauréats coachés par des mentors, ont sollicité l'appui de l'Etat dans la facilitation des procédures de financement.

Auparavant, le Président de la Commission entreprenariat jeunes (CEJ) de la CGECI, Pierre Magne, a relevé l'importance de la proportion des jeunes au sein de la population ivoirienne. 55% de la population en Côte d'Ivoire a moins de 20 ans, a-t-il fait observer.

LS/APA
Commentaires


Comment