Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Ouverture à Dakar d’un sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la sécurité régionale
Publié le samedi 12 septembre 2015  |  APA
Cérémonie
© Présidence par SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE
Cérémonie d`ouverture du Sommet extraordinaire de la CEDEAO, à Dakar
La cérémonie d`ouverture du Sommet extraordinaire de la CEDEAO, à Dakar, ce samedi 12 septembre 2015, huit des chefs d`Etat des pays membres de la Communauté économique des Etats de l`Afrique de l’Ouest (CEDEAO) participent ce sommet
Comment




Un sommet extraordinaire des chefs d’état et de gouvernement de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est ouvert ce samedi à Dakar, avec comme ordre du jour, la situation politique et sécuritaire régionale, a constaté APA.

Les chefs d'états ouest africains discuteront notamment de questions liées notamment aux questions au terrorisme et aux élections présidentielles prévues en octobre dans trois pays membres.

La crise au sommet en Guinée Bissau reste cependant un des points forts des travaux de Dakar et la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques à Paris - du 30 novembre au 11 décembre 2015 (COP21) prévue en décembre en France seront aussi au menu de ce sommet

S'exprimant à l'ouverture des travaux, le Chef de l'Etat sénégalais, Macky Sall, par ailleurs président en exercice de la CEDEAO a souligné les défis majeurs qui assaillent la région.

« Au premier rang de ces défis, se trouve le combat contre le terrorisme », a-t-il indiqué, exprimant sa solidarité au Nigeria et tous les autres pays engagés dans la lutte contre Boko Haram.

Trois pays, notamment la Côte d'Ivoire, la Guinée et le Burkina Faso organisent en octobre des élections présidentielles, d'où un appel à des scrutins calmes.

« La bonne conduite des processus électoraux reste également un enjeu important pour la préservation de la paix et de la stabilité dans notre espace communautaire », a averti le président sénégalais.
Huit présidents ouest africains prennent part à ces travaux.

Il s'agit notamment d'Alassane Ouattara de la Côte d'Ivoire, Thomas Yayi Boni du Bénin, Faure Gnassingbé du Togo, Alpha Condé de la Guinée, José Mario Vaz de la Guinée Bissau, Ibrahima Boubacar Keita du Mali, Michel Kafando du Burkina et Macky Sall du Sénégal.


TBS/of/APA
Commentaires


Comment