Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Revalorisation salariale: le CIPC veut finaliser les discussions
Publié le mercredi 16 septembre 2015  |  Fraternité Matin
Revalorisation
© Abidjan.net par Danielle Tagro
Revalorisation des salaires: la CIPC poursuit son plaidoyer
Mardi 15 septembre 2015. Abidjan. Bernard N’Doumi, président de la Commission indépendante permanente de concertation (CIPC) des entreprises privées a animée une conférence de presse sur la revalorisation des salaires.
Comment




La Commission indépendante permanente de concertation (Cipc) a appelé l’ensemble "des partenaires sociaux à tout mettre en œuvre pour finaliser leurs discussions portant sur la revalorisation du barème des salaires minima catégoriel conventionnel" dans le secteur privé. C’était lors d’un point de presse, ce mardi 15 septembre 2015, à la Maison de l’entreprise à Abidjan-Plateau.

Dressant le bilan partiel des négociations des branches sur la revalorisation du barème des salaires minima catégoriels conventionnels, Bernard N’doumi a révélé que seulement 20 secteurs sont convenus à un accord avec la Cipc. Parmi ces secteurs, l’on peut citer les banques (avec11% de taux de revalorisation), la production agricole (8%), les entreprises pétrolières d’exploration-production (7%), l’Hôtellerie-tourisme (9%), l’Assurance (11%), l’Industrie polygraphique (8%), l’Industrie du bois (8%), le Commerce-distribution-négoce-professions libérales (9%), etc.

Pour le président de la commission, cette revalorisation est née des principaux accords signés en 2008 entre employeurs et travailleurs. Elle découle d’un préavis de grève engagé par les travailleurs suite à la cherté de la vie consécutive à la flambée des prix des produits pétroliers.

La revalorisation de la prime de transport, du salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig), des salaires minima catégoriels conventionnels et la revalorisation générale des salaires sont les principaux motifs de ce préavis revendiqué par les travailleurs. Qui, pour donner plus de voix à leur cause, ont mis en place la Commission indépendante permanente de concertation (Cipc) regroupant le patronat et les centrales syndicales.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires

Titrologie



Fraternité Matin N° 15231 du 16/9/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment