Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Concours d’entrée à l’ecole normale supérieure : Des étudiants mécontents manifestent
Publié le jeudi 17 septembre 2015  |  Notre Voie
Comment




Plus d’une quarantaine d’étudiants, candidats au concours d’entrée à l’ecole normale supérieure (ens) ont manifesté lundi dernier, à l’entrée de l’établissement supérieur. Ils sont revenus à la charge, hier matin. mais, ils en ont été empêchés par les forces de l’ordre qui ne leur ont pas permis de rencontrer la direction générale. Ces étudiants en colère manifestent parce que, selon eux, ils n’ont pas pu déposer leurs dossiers, faute de pouvoir retirer leurs diplômes à la scolarité de l’université à cause des vacances universitaires. Ils protestent aussi parce que, selon eux, aucune date n’est mentionnée sur la fiche de rendez-vous médical. Ils protestent enfin à cause de l’arrêt prématuré du dépôt des dossiers avant l’heure indiquée (12h) à la date butoir du lundi, et d’un manque d’informations sur le site de l’ens. Sur tous ces griefs, sidibé Valy, directeur général de l’ens, rencontré hier, fait remarquer que l’école de formation des enseignants et l’université de cocody sont deux structures différentes. «Le concours de l’eNS a ses exigences. Ce n’est pas à nous d’aller chercher leurs diplômes», a-t-il précisé. Sur l’arrêt prématuré du dépôt des dossiers, le dG de cette école, déclare que «les guichets ont été fermés à 12 h». Tout le contraire des affirmations des candidats. Pour lui aucun étudiant n’a été favorisé lundi dernier. «Ceux qui ont été pris lundi dernier, sont des candidats qui seront des professeurs bivalents d’anglais et epS. Leurs dossiers avaient déjà été retenus. On leur a simplement demandé d’aller à l’iNJS pour une contre-expertise médicale, pour s’assurer qu’ils sont aptes à être des enseignants d’epS. Sur 16000 étudiants préinscrits en ligne, 12. 475 ont déposé leurs dossiers. L’inscription et la visite médicale ont été prorogées à quatre reprises. Depuis le 1er juillet 2015 jusqu’au 14 septembre dernier. Où étaient les autres ?», s’est-il interrogé.
Charles béDé charlesbd97@yahoo.fr
Commentaires


Comment