Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Enseignement privé/Cours à distance via le satellite: la phase expérimentale lancée dans trois établissements
Publié le vendredi 18 septembre 2015  |  Le Sursaut
Comment




Le mercredi 16 septembre, le Réseau des écoles supérieures et universités professionnelles de Côte d’Ivoire (Resup-CI) a organisé un point de presse à Cocody Palmeraie pour présenter le projet d’enseignement à distance. «Cette initiative est d’intérêt national, car nous voulons donner le modèle entrepreneuriat que la Côte d’Ivoire attend. Nous améliorons le programme scolaire de l’Etat à travers ce projet», a expliqué l’un des conférenciers, Memel K. Charles. Pour mettre en pratique la phase pilote, trois écoles ont accueilli ce projet novateur. Il s’agit d’Irspe du Groupe Kibio, du Groupe Esicom Plateau et du groupe Esicom Korhogo. Le système de cours en ligne via le Satellite sera au programme de cette année académique 2015-2016 dans les établissements membres du Resup-ci. Pour ce faire, les initiateurs ont mis l’accent sur les avantages dont bénéficieront les étudiants et les enseignants. Il s’agit du désenclavement des régions, en permettant à chacun de recevoir en temps réel les cours via le satellite. Il permettra aussi l’harmonisation à court terme des emplois du temps dans les différentes écoles et universités et la conciliation des logiciels de gestion des écoles, des maquettes pédagogiques et des programmes d’enseignement. Les cours dispensés seront interactifs. De plus, une bibliothèque numérique avec plus de 10.000 ouvrages est disponible dans tous les domaines. Ce projet qui s’étendra sur toute l’étendue du territoire national concerne le ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement technique et celui de la Formation professionnelle. Avec ce modèle d’enseignement, les apprenants pourront acheter en ligne des cours. Le patron du réseau a saisi l’occasion pour fustiger le fait que l’Etat ne les associe pas aux prises de décisions concernant le projet de l’université virtuelle. Poursuivant, le président a demandé aux établissements désireux d’acquérir cet outil d’être en règle vis-à-vis de l’Etat et d’adhérer au Resup-CI pour avoir droit aux installations. Il a affirmé sa volonté de former les enseignants à l’utilisation de l’outil informatique et satellitaire. Chaque étudiant aura un code identifiant qui lui permettra l’accès au cours en temps réel et les examens se feront exclusivement en amphi. Pour sa part, Koné Wanlo de Esicom a ajouté que ce projet est conçu pour aider le gouvernement et les Ivoiriens. Le coordonnateur du projet, Sanfo Idriss, a donné des assurances quant à la sécurisation du système. Le Resup-CI existe depuis 2008 et regroupe plusieurs écoles dont la mission est la recherche de la qualité.

Constant TOBO
Commentaires


Comment