Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Présidentielle 2015: "La Cndi-Ci exhorte les Ivoiriens à la paix et à la retenue
Publié le lundi 21 septembre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




La Commission Nationale du dialogue interreligieux en Côte d’Ivoire (Cndi-Ci) a célébré une messe le vendredi 18 septembre 2015 à la paroisse Saint Jean-Paul II de Djibi-Angré. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de différents guides religieux. Elle avait pour but de prier en faveur de l’élection présidentielle prochaine.
Dans son homélie, le révérend père Asseu Hervé, secrétaire général de la commission épiscopale du dialogue interreligieux en Côte d’Ivoire, a invité les Ivoiriens à se nourrir de paix à l’orée de l’élection présidentielle. « Prions afin d’exorciser le mal sur notre pays, en ces temps d’incertitude et de doute. Confions notre sort à l’eternel, et il agira » a-t-il prêché. Quant à, Mme Françoise Kaudjis, coordonnatrice du Cndi-Ci, elle a affirmé que la Côte d’Ivoire a été meurtrie dans sa chair par la crise post-électorale passée. Selon elle, en cette année 2015, les Ivoiriens iront à nouveau aux urnes. Face a ce défi, elle a exhorté d’abord les partis politiques et leurs leaders, a évité de se servir de la violence comme une arme politique. « Faite montre de retenue et de responsabilité dans vos agissements. Vous devez œuvrer à l’organisation d’élections justes, crédibles et incontestables afin que nous ne tombons pas dans une nouvelle crise » a-t-elle dit. Aux jeunes, la coordonnatrice de la Cndi-ci leurs a demandé de faire preuve de maturité et de chercher à servir les intérêts de la patrie et non ceux de leurs partis politiques. S’adressant aux medias, elle a souhaité qu’ils s’en remettent aux principes de leurs métiers. Dans sa lancée, Mme Françoise Kaudjis, a prié les leaders religieux de faire preuve de discernement et de sagesse pour préserver la paix et la quiétude sociale. « Votre rôle est d’éclairer les consciences au nom de la foi en Dieu. Nous ne devons pas tenir des propos à connotation politique au service d’un fanatisme religieux. », a-t-elle martelé.
A l’instar d’eux, l’Iman Guiwa Moustapha de la mosquée d’Abengourou, a remercié les organisateurs pour l’initiative prise en faveur de la paix en Côte d’Ivoire.
La commission nationale du dialogue interreligieux de Côte d’Ivoire met sur pied un temps de jeune et de prière de trente jours pour la paix en cette période électorale à compter du 18 septembre jusqu’au 18 octobre 2015.
MB
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3479 du 21/9/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment