Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Bonne gouvernance : Affoussiata Bamba-Lamine a déclaré son patrimoine "avec bonheur"
Publié le mardi 22 septembre 2015  |  AIP
La
© AIP
La ministre de la Communication, porte-parole-adjoint du gouvernement, Me Affoussiata Bamba-Lamine
Comment




La ministre de la Communication, porte-parole-adjoint du gouvernement, Me Affoussiata Bamba-Lamine, dit s’être pliée "avec bonheur" à l’exercice "normal" de dépôt du formulaire de déclaration de son patrimoine dans le cadre de la politique de promotion de la bonne gouvernance prônée par le président de la République.

"Je me suis soumise à cet exercice avec bonheur parce que c’est normal que je le fasse", a déclaré la ministre à l’issue de la cérémonie, affirmant avoir déclaré "même la plus petite épargne" dont elle dispose.

Me Bamba-Lamine a insisté sur le caractère normal de cette "obligation".
"Lorsque vous occupez une fonction qui vous permet de manipuler des deniers publics, vous avez des obligations non seulement vis-à-vis des pouvoirs publics mais également des citoyens, à savoir que les deniers publics sont utilisés à l’usage pour lequel ils ont été décaissés", a-t-elle argumenté.
"C’est ce qu’on nous demande, de servir et nous le faisons en accompagnant le président de la République dans sa vision qu’il a pour la Côte d’Ivoire", a-t-elle ajouté.

Elle a estimé qu’au-delà des valeurs africaines, la confidentialité du contenu de la déclaration concerne également les sociétés occidentales parce qu’elle "touche à l’essence même de l’individu".
Le contenu de la déclaration du patrimoine est strictement confidentiel mais la liste de l’ensemble des assujettis à cette obligation sera publiée au journal officiel, indique-t-on.

La déclaration du patrimoine fait partie de la batterie d’outils mis en place par le gouvernement dans le cadre de la promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption.

Dirigée par l’ex-Premier ministre, Seydou Elimane Diarra, la HABG est chargée de sa mise en œuvre.
Elle vient d’initier une vaste campagne de sensibilisation des acteurs impliqués dans la lutte contre la corruption.


aaa/ask
Commentaires


Comment