Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Lutte contre l’Ebola / Goudou Raymonde avoue ‘’J’ai baissé les bras’’
Publié le samedi 26 septembre 2015  |  Le Democrate
Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie d`ouverture de la Quinzaine nationale de l`environnement de la salubrité urbaine et du développement durable
Le Lundi 10 novembre s`est ouverte l`Edition 2014 de la Quinzaine nationale de l`environnement de la salubrité urbaine et du développement durable. Le ministre Allah Kouadio Remi avait à ses cotés la ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida Goudou Raymonde
Comment




La ministre de la santé et de la lutte contre le Vih-Sida, Goudou Coffie Raymonde a fait un aveu de taille, le lundi 21 septembre dernier. C’était lors de la remise officielle d’un important lot de matériels roulants aux directions régionales et départementales de la Santé. Cérémonie qui s’est déroulée à la Direction des infrastructures de l'équipement et de la maintenance (Diem) au Plateau.

Grave, l’aveu qu’a fait la ministre de la santé et de la lutte contre le VIH- Sida, Dr Goudou Coffie Raymonde qui était face à ses collaborateurs en présence d’un grand nombre de journalistes de différents organes de presse. Si comme, malgré, les informations livrées chaque jour sur la progression de la maladie à virus Ebola, l’épidémie ne représentait plus de danger pour les populations. ‘’J’ai baissé les bras’’ a-t-elle avoué. En faisant allusion au combat engagé pour éviter l’entrée de cette grave maladie sur le sol ivoirien. Voilà pourquoi poursuit-elle, une saisine importante de gibiers a été faite récemment dans sa ville natale Toumodi (Centre de la Côte d’Ivoire).Et pourtant, celle qui est en charge de mener le combat pour éviter le pire à la Côte d’Ivoire est sans ignorer que la maladie est en train de reprendre du terrain dans les pays limitrophes. Aujourd’hui, la situation inquiète, car il n’ ya pas une localité en Côte d’Ivoire où la consommation de la viande de brousse n’a pas repris. Des rumeurs même font état de ce que la mesure d’interdiction de chasser et de consommer la viande de brousse a été levée. Triste réalité ! Il faut noter que, ce sont 26 ambulances, 20 véhicules de type 4x4 et 100 motocyclettes d’un coût total de Cinq (5) milliards de FCFA qui ont été offerts au ministère de la santé et de la lutte contre le VIH-Sida par la Banque mondiale. Don qui se situe dans le cadre du Projet de renforcement du système de santé et de réponse aux urgences épidémiques. Ces engins ont été restitués aux directions régionales et départementales de la Santé.

Etienne Narcisse
Commentaires


Comment