Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Necrologie
Article
Necrologie

Décès à Bogota du Français Claude Dauphin, président de Trafigura
Publié le mercredi 30 septembre 2015  |  AFP
La
© AFP par FABRICE COFFRINI
La multinationale Trafigura
Comment




Genève - Le Français Claude Dauphin, fondateur et président de la multinationale Trafigura, concurrent de Glencore, est mort mercredi d’un cancer à l’hôpital à Bogota, en Colombie, a annoncé la société basée en Suisse.

"Claude manquera beaucoup à sa famille, ses amis, et son vaste réseau de partenaires d’affaires, ainsi qu’à nous tous", a déclaré le directeur général de Trafigura, Jeremy Weir, dans un communiqué.

Autodidacte, Claude Dauphin, père de trois enfants, disposait d’une fortune évaluée à 1,4 milliard de dollars en 2015 par la revue Forbes, ce qui le classait 32e plus grande fortune de France.

Né en 1951 à Houlgate en Normandie (ouest), M. Dauphin a quitté l’école à l’âge de 16 ans, pour travailler dans l’entreprise familiale, active dans l’industrie du recyclage.

Quelques années après, il se rend à Paris pour travailler pour une société de courtage spécialisée das les métaux non-ferreux.

En 1977, il rejoint en Bolivie la société de courtage Marc Rich AG, dont le patron fut le fondateur du géant suisse des matières premières Glencore.

C’est en juin 1992 que Claude Dauphin décide de lancer sa propre société, Trafigura, avec cinq autres partenaires. La société, principalement active en Amérique latine à ses débuts, est devenue, tout comme son concurrent Glencore, un des géants mondiaux du courtage de matières premières, actif notamment dans le pétrole, les métaux et les minéraux.

Claude Dauphin est resté président et directeur général du groupe jusqu’à ce qu’un cancer lui soit diagnostiqué en 2014. Depuis, il avait conservé la seule fonction de président exécutif.

Ce multimillionnaire auto-entrepreneur était considéré comme la bête noire des écologistes après que le cargo Probo Koala - affrété par Trafigura, avait déversé en 2006 des résidus toxiques mortels à Abidjan selon l’ONU.

Trafigura a toujours nié être responsable des intoxications. Claude Dauphin a fait cinq mois de prison en Côte d’Ivoire dans cette affaire avant que ne soit signé en 2007 un accord d’indemnisation entre la multinationale et Abidjan.

apo/lpt
Commentaires


Comment