Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Après le drame à la Mecque : Le Fpi exprime sa compassion aux musulmans et exige une enquête ivoirienne
Publié le vendredi 2 octobre 2015  |  Notre Voie
Agnès
© Autre presse par DR
Agnès Monnet, Secrétaire Générale du FPI
Comment




Dans la matinée du 24 septembre 2015, lendemain du jour saint d’Arafat. La Côte d’Ivoire a appris avec consternation et beaucoup de douleur la survenue d’une bousculade meurtrière entre pèlerins en partance pour la lapidation des trois satans (Jamarat) à Mina et ceux qui en revenaient.

Le constat dramatique est de 769 morts, plus de 900 blessés et 700 disparus.
Une enquête a été ouverte par les autorités royales saoudiennes
Quant aux autorités ivoiriennes, elles ont annoncé avec hésitation et retard un bilan provisoire de 14 morts et de 77 disparus.

Le Front Populaire Ivoirien (FPI) :
1.S’incline avec beaucoup d’émotion et de tristesse sur les dépouilles mortelles de nos compatriotes et qu’Allah le tout miséricordieux les accepte au paradis céleste
2.Exprime sa profonde compassion et ses condoléances aux familles éplorées et à la Oumat Islamique.
3.Souhaite un prompt rétablissement aux blessés
4.Soutient la communauté musulmane dans cette douloureuse épreuve
5.Exhorte les pouvoirs publics ivoiriens à tout mettre en œuvre pour établir un bilan exhaustif des victimes et à retrouver tous les pèlerins disparus.
6.Demande au gouvernement Ivoirien en collaboration avec les autorités saoudiennes de faire toute la lumière sur les causes de cette tragédie et de trouver un moyen adéquat d’indemnisation correcte des parents des victimes et des blessés.
7.Exige un stage obligatoire de formation et un renforcement des moyens d’encadrement des pèlerins ivoiriens.
Le FPI reste mobilisé et saisi de la question et que des prières et douahous de toute la nation accompagnent nos pèlerins pour un retour sécurisé au pays.

La Secrétaire Générale et Porte-parole du Fpi
Agnès Monnet
Commentaires


Comment