Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

JNCC 2015 : La "Caravane du cacao" une "occasion bénéfique" pour apprendre les bonnes pratiques culturales (Producteurs)
Publié le dimanche 4 octobre 2015  |  AIP
2ème
© Autre presse par DR
2ème Edition JNCC : Un espace pour les tout-petits
Dans le cadre des festivités de la deuxième édition des Journées Nationales du Cacao et du Chocolat (JNCC), un espace éducatif a été prévu pour les instruire sur la cacaoculture, sur le processus de transformation des fèves de cacao en chocolat.
Comment




La "Caravane du cacao" une "occasion bénéfique" pour apprendre les bonnes pratiques culturales (Producteurs)
Abidjan, 3 oct (AIP)- La "Caravane du cacao", initiée par le groupe marocain OCP et le Conseil café cacao de Côte d’Ivoire, dans le cadre des Journées du cacao et du chocolat (JNCC) ouvertes jeudi à Ya moussoukro", constitue selon des producteurs participants une "occasion bénéfique" pour apprendre les bonnes pratiques culturales.

"C’est vraiment impressionnant, parce que cela va nous permettre de booster notre production, à travers des bonnes pratiques culturales ; en utilisant les engrais, on peut utiliser une petite surface et produire beaucoup, et ça va améliorer notre niveau de vie", s’est réjoui un président de coopérative agricole venu d’Abengourou pour prendre part à ces Journées.

Cette Caravane est une tournée pédagogique de proximité dans les principales zones de production du pays, destinée à "soutenir le développement durable de la filière Cacao" par la fertilisation des sols à l’aide d’engrais phosphaté. Elle sera statique du 1er au 5 octobre & agrave; Yamoussoukro sur le site de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, dans le cadre de l’organisation de la 2ème édition des Journées nationales du cacao et du chocolat, avant de sillonner plus tard les régions du pays.

"Quand je serai de retour au village, je dirai à mes parents de paysans d’utiliser des engrais pour éviter de détruire notre forêt qui elle-même est en train de disparaitre", a fait savoir cet agriculteur, plaidant pour que l’engrais leur soit vendu à bas prix, "pour que les planteurs puissent opter pour une agriculture durable, de rendement, et non une agriculture de grande superficie".

Pour Sophie Delphine, productrice de cacao à Yakassé-Attobrou, cette formation et ses acquis vont lui permettre de mieux lutter contre les maladies du cacaoyer qui sévissent dans sa r&e acute;gion.

Cette caravane agricole qui propose tout une chaîne de valeur, allant de l’analyse des sols dans un laboratoire mobile jusqu’à la fertilisation des sols, est une expérience marocaine portée par le groupe OCP. Elle a été également déployée dans certains pays d’Afrique sub-saharienne, notamment le Sénégal, le Mali et la Guinée, dans le cadre de l’engagement africain du phosphatier.
(AIP)
tm
Commentaires


Comment