Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Soutien à la candidature d’Alassane Ouattara: Sidi Touré invite les jeunes à la place Jean-Paul II de Yamoussoukro
Publié le mercredi 7 octobre 2015  |  Partis Politiques
Conférence
© Partis Politiques par DR
Conférence de presse tenue par le DCCJ Sidi Touré ce lundi au siège du RDR.
Le directeur Central de campagne Jeunes RHDP a animé un point de presse ce mardi 6 octobre 2015 au siège du rassemblement des Républicains (RDR) à la rue Le Pic (Cocody).
Comment




La campagne de l’élection présidentielle démarre officiellement dans quelques jours. C’est la veillée d’armes dans les différents majors. Chacun affûte ses armes pour aborder au mieux cet important virage qui débouchera sur l’élection proprement dite le dimanche 25 octobre. C’est dans cette optique que la Direction centrale de campagne jeunes, conduite par le ministre délégué auprès du président de la République chargé de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, M. Sidi Touré, organise, le vendredi 9 octobre, un grand rassemblement, à la place Jean-Paul II, à Yamoussoukro.

Pour faire de ce rassemblement un succès éclatant, le directeur central de la campagne jeunes appelle la jeunesse de Côte d’Ivoire, à effectuer massivement le déplacement de la place Jean Paul II, pour faire entendre sa voix, et apporter un soutien, sans équivoque, au candidat Ouattara. Selon le ministre Sidi Touré, ce soutien à Alassane Ouattara est un geste fondamental de reconnaissance citoyenne en faveur de l’action gouvernementale du président de la République de Côte d’Ivoire.

De fait, aux yeux du ministre Touré, il est d’autant impérieux que les jeunes se mobilisent autour de la candidature du chef de l’Etat qu’ils représentent, à eux seuls, 77,3% de la population. Une majorité écrasante qui n’est malheureusement pas traduite formellement et massivement dans les institutions politiques nationales. Et le directeur central de campagne jeunes fait le constat que beaucoup de jeunes, pour une raison ou une autre, n’éprouvent pas le besoin de prendre part aux élections, toute chose qui peut avoir un impact négatif sur la qualité de la gouvernance démocratique. Il urge donc de rompre avec cet état de choses.

Donc, la jeunesse ivoirienne doit prendre conscience de sa place dans le fonctionnement de la nation et savoir que sa participation est essentielle pour la construction en Côte d’Ivoire d’une vraie démocratie qui permette aux autorités d’élaborer un projet de société prometteur et rassembleur pour les générations à venir. C’est un pari de sensibilisation que veut prendre vendredi 9 octobre, le ministre délégué auprès du président de la République chargé de la Promotion de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. Nul doute que les arguments pour amener les jeunes à prendre part massivement à l’échéance du dimanche 25 octobre sont abondants.

En effet, depuis qu’il est arrivé à la tête de l’Etat, le président Alassane Ouattara, à travers sa gouvernance, a initié une politique qui assure un bel avenir aux jeunes de Côte d’Ivoire. Cette politique a permis, entre autres avancées, la nette amélioration de l’environnement des affaires avec un taux de croissance avoisinant en moyenne 10 %, plaçant la Côte d’Ivoire parmi les 10 pays les plus réformateurs en 2014 et en 2015, selon le classement Doing Business de la Banque mondiale, la réhabilitation des universités, l’assainissement et la réhabilitation des voies à Abidjan, la construction d’autoroutes; de ponts, etc.

La cerise sur le gâteau des actions concrètes du chef de l’Etat Ouattara en faveur des jeunes, c’est la création de l’Agence emploi jeunes. Cette agence met à exécution, depuis le mois de juillet dernier, sur le terrain, l’opération spéciale baptisée "Agir pour les jeunes" qui vise à mettre en activité les jeunes sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Au regard de cette sollicitude du président de la République à leur égard, le ministre Sidi Touré invite donc la jeunesse ivoirienne à prendre d’assaut vendredi 9 octobre, la place Jean-Paul II de Yamoussoukro.
Commentaires


Comment