Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015: Henriette Diabaté et Mambé à la conquête du peuple alladjan
Publié le mercredi 7 octobre 2015  |  Partis Politiques
Présidentielle
© Partis Politiques par DR
Présidentielle 2015: Henriette Diabaté et Mambé à la conquête du peuple alladjan
Mardi 6 octobre 2015. Jacqueville. La grande chancelière Henriette Dagri Diabaté et Beugré Mambé, gouverneur du District autonome d`Abidjan ont rencontré de tous les chefs de terre, chefs de village et des femmes pour faire réélire le candidat unique du RHDP, Alassane Ouattara.
Comment




Un seul objectif préoccupe en ce moment la grande chancelière et le gouverneur Mambé : faire réélire le candidat unique du RHDP, Alassane Ouattara, au soir du 25 octobre 2015, à l’élection présidentielle. Cette ambition a été traduite sur le terrain par Mme Dagri Diabaté et son jeune frère Beugré Mambé, gouverneur du District Autonome d’Abidjan, mardi 6 octobre, à travers la rencontre de tous les chefs de terre, chefs de village et des femmes.



A cette occasion, la grande Dagri Diabaté, reconnaissante des actions du président Alassane Ouattara en faveur de ses frères de Jacqueville, a donc demandé aux 150 chefs de villages et aux femmes d’apporter leurs voix au candidat Alassane Ouattara, son candidat, grâce à qui la souffrance des populations pour accéder aisément à Jacqueville est un lointain souvenir, avec la réalisation du pont Yacé Philippe. Elle leur a promis d’être leur ambassadrice auprès de Ouattara, afin que celui-ci puisse mettre en chantier les nombreux projets en leur faveur.

Prenant la parole, l’hôte du jour, le directeur de campagne adjoint du RHDP chargé du District d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, s’est dit satisfait d’être à Jacqueville chez lui, à la demande de la grande chancelière, pour rencontrer et échanger avec ses parents, les chefs de terre, les chefs de village et les femmes.



Pour le gouverneur Mambé, "la Côte d’Ivoire, considérée comme un petit pays avant les indépendances, est devenue le pays d’Afrique de l’Ouest le plus développé à partir de 1963, grâce à certaines figures de proue comme le président Félix Houphouët Boigny et Yacé Philippe, digne fils de Jacqueville, qui a sacrifié sa vie pour les autres". Et de poursuivre : "Yacé n’aimait pas palabre, Houphouët l’envoyait partout pour régler les différends. Et Alassane Ouattara est un fils de Yacé. Il n’aime pas les palabres. Ado ne cherche que le développement", a-t-il soutenu.



Le natif de Songon a profité de cette occasion pour égrener quelques projets du président Ouattara en faveur de Jacqueville. Ce sont, entre autres projets, le pont de Jacqueville déjà réalisé, la voie Y4 qui part de Dabou en passant par Songon, Abobo, Cocody jusqu’à l’aéroport de Port Bouët et la centrale thermique à Songon.



Outre ces projets, le directeur adjoint de campagne du candidat Alassane considère que Jacqueville a d’autres atouts qui donnent de la valeur à ce département. Ce sont la mer, la lagune, la terre et les hommes. Et ces acquis ne peuvent être sauvegardés que dans la paix avec le candidat Alassane Ouattara qui ne cultive que la paix, depuis son accession à la magistrature suprême.



Le président Mambé, soucieux du développement de cette région, a promis d’offrir aux femmes de cette localité, 2 usines d’attiéké et de mettre à la disposition des jeunes et des femmes, 40 millions de FCFA chaque année, pour des activités génératrices de revenus, afin de lutter contre la pauvreté.



Pour sa part, M. Sopi Tchappa Justin, chef de village de Grand Jacqueville, porte-parole des 150 chefs alladjans, au nom de ses pairs, a rassuré Mambé qu’ils adhèrent tous à la politique du président Alassane Ouattara et que le candidat du RHDP est leur choix, vu le travail d’Hercule qu’il abat pour le bonheur de tous les Ivoiriens.



Avant le porte-parole des chefs, dame Wahon Lucie, présidente des femmes, a exprimé la joie de toutes ses congénères, au regard des promesses du gouverneur Mambé. Elles ont promis de faire le travail de proximité pour la réélection du président Ouattara, le 25 octobre 2015.

Notons qu’après l’étape de Jacqueville, le Gouverneur Mambé se rendra à la mairie de Songon pour rencontrer les femmes et à Songon Kassemblé, pour mobiliser les jeunes, en vue de la réélection du président Ouattara.
Commentaires


Comment