Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Yamoussoukro et Gagnoa au cœur des lancements de campagne électorale
Publié le samedi 10 octobre 2015  |  APA
Présidentielle
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Présidentielle 2015: ouverture de la campagne électorale du candidat Alassane Ouattara
Vendredi 9 Octobre 2015. La place Jean Paul II de Yamoussoukro a abrité le lancement officiel de la campagne électorale du candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix, le docteur Alassane Ouattara. Plus de 100.000 militants du RHDP sont sortis soutenir leur candidat.
Comment




Yamoussoukro (Côte d’Ivoire)- Ouverte officiellement, vendredi à minuit, la campagne pour l’élection présidentielle du 25 octobre prochain bat déjà son plein avec les affiches qui inondent la ville d’Abidjan et les choix de Yamoussoukro et Gagnoa pour les lancements des activités des ‘’deux grands sérieux’’ candidats que sont Alassane Ouattara du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) et Affi N’Guessan du Front populaire ivoirien (FPI).

Le Chef de l’Etat sortant Alassane Ouattara a choisi, Yamoussoukro (243 km d’Abidjan), la capitale politique et administrative pour le lancement de sa campagne ce vendredi.

Les partis membres du RHDP à savoir le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), le Rassemblement des républicains (RDR), l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire(UDPCI), le Mouvement pour les forces de l’avenir (MFA) et l’Union Pour la Côte d’Ivoire (UPCI) ont en effet porté leur choix sur la ville natale de leur inspirateur, Houphouët-Boigny (premier président ivoirien), pour le lancement de la campagne de leur candidat.

Devant une foule constituée de plusieurs milliers de militants, Jeannot Ahoussou, Directeur national de campagne du RHDP, a dressé le bilan du quinquennat du président sortant Alassane Ouattara et annoncé les chantiers futurs.

« Il n’y a rien ailleurs. Tout se trouve au RHDP», a-t-il lancé en faisant le tour de la politique du vivre ensemble de M. Ouattara qui a apporté selon lui, la sécurité, la paix et le développement aux Ivoiriens.

Candidat à sa propre succession, Alassane Ouattara a pour sa part fait l’étalage des acquis de son premier mandat. « Nous avons remis la Côte d’Ivoire sur les rails» a-t-il dit avec fierté, estimant que l’eau, l’électricité et la santé font désormais partie du quotidien des Ivoiriens.

« En cinq ans, nous avons démontré que la parole donnée peut être tenue », a poursuivi M. Ouattara, relevant dans la foulée le soutien indéfectible de son « ainé », Henri Konan Bédié.

Il a rappelé que Yamoussoukro avait abrité le lancement de sa campagne lors de la dernière élection. C’est également à Yamoussoukro que le PDCI, le RDR, l’UDPCI, MFA et l’UPCI s’étaient retrouvés le 15 novembre 2011 en vue du deuxième tour de l’élection présidentielle.

Enfin, c’est à Yamoussoukro qu’Alassane Ouattara a été investi le 21 mai 2015. «Tout ce qui se conçoit à Yamoussoukro se solde par une victoire» a conclu Alassane Ouattara qui a invité les Ivoiriens à lui assurer une victoire éclatante, sans appel dès le premier tour.

Pour son deuxième mandat, le candidat du RHDP promet de continuer les investissements en vue de l’amélioration des conditions de vie des populations qui lui tient à cœur. Alassane Ouattara promet de renforcer les capacités des institutions avec une attention particulière pour les enfants, les personnes âgées et les personnes vivant avec un handicap.

L’armée, assure M. Ouattara, sera dotée en moyens conséquents pour continuer d’assurer la sécurité des ivoiriens. Aux jeunes, il promet la construction d’établissements professionnels en vue de faciliter leur insertion. Un accent sera mis sur la transformation des produits agricoles. Pour terminer, Alassane Ouattara a déclaré ce qui lui tient le plus à cœur s’il est réélu est celle d’un Ivoirien nouveau.

Quant au candidat du Front populaire ivoirien (FPI), Affi N’Guessan, il mettra le cap, samedi, sur la localité de Gagnoa, (271 km d’Abidjan), région natale de l’ex-président Laurent Gbagbo , fondateur et leader historique de ce parti pour le lancement officiel de sa campagne.

Dans sa déclaration à l’ouverture officielle de la campagne, Youssouf Bakayoko, le Président de la Commission électorale indépendante (CEI),a appelé à « l’esprit de civisme, de discipline et de non-violence de tous, électeurs ou non, pour le déroulement, dans un climat apaisé, de cette phase sensible du processus électoral ».

Ce sont total 9 candidats qui s’affronteront au cours de la prochaine présidentielle du 25 octobre.
Outre Alassane Ouattara et Affi N’Guessan, Siméon Konan Kouadio, Henriette Lagou Adjoua , Charles Banny Konan Charles, Mamadou Koulibaly, Bertin Konan Kouadio, Jacqueline Claire Kouangoua et Gnangbo Kacou seront en complétion au cours de ce scrutin. Le candidat Essy Amara ayant suspendu, mardi soir, sa ‘’participation’’ à l’élection.


SY-MC/hs/ls/APA
Commentaires


Comment