Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Lancement de la campagne pour l’élection présidentielle du 25 octobre 2015 : Discours du candidat du RHDP SEM Alassane Ouattara Yamoussoukro le 09 octobre 2015
Publié le samedi 10 octobre 2015  |  Partis Politiques
Présidentielle
© Abidjan.net par Marc-Innocent
Présidentielle 2015: ouverture de la campagne électorale du candidat Alassane Ouattara
Vendredi 9 Octobre 2015. La place Jean Paul II de Yamoussoukro a abrité le lancement officiel de la campagne électorale du candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix, le docteur Alassane Ouattara. Plus de 100.000 militants du RHDP sont sortis soutenir leur candidat.
Comment




Monsieur le Président Aimé Henri Konan Bédié, Président de la Conférence des Présidents des partis membres du RHDP,

Madame la Première Dame,

Messieurs les Présidents des partis membres du RHDP,

Messieurs les Directeurs Nationaux de Campagne,

Mesdames et Messieurs les Directeurs Régionaux, Directeurs Centraux, Directeurs Départementaux et Directeurs Locaux de campagne,

Mesdames et Messieurs les Porte-paroles de campagne,

Honorables Chefs traditionnels et Chefs religieux ;

Chers amis de la presse ;

Militantes et Militants du RHDP,

Chers frères et sœurs,

Chers amis.

Je suis très heureux de me retrouver ce matin à Yamoussoukro !
Quel bonheur de me retrouver parmi vous !
Quel bonheur d’être avec vous !

Yamoussoukro, cette terre bénie qui porte l’esprit du Père Fondateur de la Nation ivoirienne, le Président Félix Houphouët Boigny ; cette terre qui est le témoin de certaines grandes étapes de ma vie.

En effet, c’est ici, à Yamoussoukro, que nous avons pris le dernier virage de notre marche pour l’accession au pouvoir il y a de cela 7 ans, quand en 2008, j’ai été investi en tant que candidat du Rassemblement des Républicains.

C’est aussi ici devant vous que s’est tenue la rencontre historique du 15 novembre 2010, où mon cher aîné, le Président Henri Konan Bédié, m’a apporté son soutien décisif à l’occasion du second tour de l’élection Présidentielle de 2010 et que j’ai été baptisé Allah NGnissan.

C’est également ici, à Yamoussoukro, que nous avons célébré, le 21 mai 2011, mon investiture en tant que Président de la République.

Ici à Yamoussoukro, j’ai toujours été accueilli en fils, en frère, en père. Yamoussoukro, c’est chez moi !
La grande mobilisation de ce matin le démontre une fois de plus.

Chers frères,
Chères sœurs,

La terre de Yamoussoukro, notre capitale politique, est une terre bénie, une terre de chance. Chaque alliance scellée sur cette terre, chaque aventure de paix et de développement qui démarre ici à Yamoussoukro se solde par le succès, par la réussite.

C’est pour cette raison, que nous revenons démarrer notre campagne ici, à Yamoussoukro pour aller, comme en 2010, chercher la victoire, une victoire écrasante dès le premier tour, le 25 octobre 2015.

Chers frères
Chères sœurs
Chers amis

Avant de continuer mon propos, je voudrais une fois de plus remercier mon ainé, le Président Henri Konan Bédié, pour son soutien indéfectible et pour ses conseils avisés.

Cher aîné, c’est grâce à vous que nous en sommes là aujourd’hui.

Merci du fond du cœur. Mo ! Mo ! Mo !

Je remercie également tous les Présidents des partis membres du RHDP : le Président Mabri Toikeusse, le Président Gnamien Konan et le Président Moutayé pour leur soutien, pour m’avoir désigné comme le candidat unique de notre grand rassemblement.

Je salue tous les cadres de la grande famille du RHDP.
Merci pour votre engagement ! Merci pour cette mobilisation exceptionnelle.
Merci pour le travail que vous accomplissez sur le terrain.
Merci aussi pour le bilan que nous revendiquons aujourd’hui grâce à notre dévouement au travail.

A tous les militants, vous qui avez toujours été là, comme ce matin sur cette place Jean-Paul II.
Vous qui avez parcouru des kilomètres,
Vous qui bravez les intempéries, pour répondre massivement à l’appel des membres du RHDP.
Vous qui nous suivez également en direct depuis Bondoukou, Agboville, Man, Abobo, Yopougon, Korhogo et sur internet.

Merci à vous tous qui croyez en notre vision, en notre ambition, en notre capacité à faire avancer la Côte d’Ivoire, à faire gagner les Ivoiriens.

Merci de continuer de croire en notre alliance.
Merci de croire en moi.
Merci d’être Avec ADO.
J’en suis honoré ; Je suis fier d’être avec vous.

Chers frères et sœurs ;
Militantes et militants du RHDP
Chers amis

Aujourd’hui, je suis là pour vous parler d’avenir.
Mais comment vous parlez d’avenir sans vous rappeler ce que nous avons réussi, grâce à notre travail.

Par notre détermination, nous avons réussi à réunifier notre armée et ramener la paix à notre beau pays et la sécurité à nos concitoyens.

Nous avons montré à nos compatriotes des régions les plus reculées que l’administration pouvait être redéployée chez eux, que l’eau, l’électricité, les routes et la modernité pouvaient faire partie de leur quotidien.
Nous avons montré à tous nos fonctionnaires et nos travailleurs qu’ils peuvent avoir, de meilleurs salaires, de meilleurs revenus.

A nos enfants, que chacun d’eux peut aller à l’école grâce à l’école obligatoire, car la place des enfants est sur les bancs de l’école.

A nos jeunes, qu’ils pouvaient avoir une meilleure éducation, que l’Etat peut avoir confiance en leur capacité à créer et à entreprendre ; qu’ils peuvent avoir un meilleur avenir.

A nos femmes, nos sœurs, nos filles, que leurs projets peuvent être financés ; qu’elles peuvent avoir un métier pour aider leurs familles.

A nos vaillants paysans, qu’ils peuvent enfin avoir la juste rémunération de leur labeur.

A toutes les familles de Côte d’Ivoire que leur santé peut être assurée, que leur droit à un toit peut être garanti.
A nos sportifs, que nous pouvons faire d’eux, des champions d’Afrique et des médaillées d’or.

Aux victimes des différentes crises que notre pays a connues, qu’elles peuvent compter sur le réconfort et la solidarité de la Nation, pour une réconciliation vraie entre tous les Ivoiriens.

A nos Chefs traditionnels, garants de nos us et coutumes, l’importance de leur rôle et la reconnaissance de la Nation.

Nous avons montré à tous les Ivoiriens et au monde entier que la Côte d’Ivoire pouvait se relever, avancer et gagner, à l’image des Grandes Nations de ce monde !

Nous avons ainsi démontré qu’une parole donnée doit être respectée, qu’avec le travail, on peut tout réussir.
L’avenir s’ouvre à nous. Nous allons réussir ensemble.

Chers frères
Chères sœurs
Chers amis

Ces résultats que je viens de décrire sont certes positifs, mais nous devons aller encore plus loin, ensemble.

Nous irons plus loin, pour faire gagner notre pays, la Côte d’Ivoire.

Nous irons plus loin ensemble, pour chaque femme, chaque jeune, chaque paysan et chaque travailleur de Côte d’Ivoire.

Nous irons plus loin ensemble, pour que chaque Ivoirien réussisse sa vie et réussisse dans sa vie.

Cette réussite à laquelle nous aspirons tous n’est possible que dans un climat de paix. Parce qu’il n’y a pas de grandes ambitions nationales sans cohésion nationale forte. Pour réussir, nous devons être ensemble.

C’est pourquoi, pour le quinquennat à venir, nous allons renforcer nos Institutions, afin de consolider la Paix et le Vivre Ensemble.

Chaque Ivoirien, quel qu’il soit, mérite que ses droits fondamentaux tels que définis dans notre Constitution et dans la Charte des Nations Unies soient respectés.

Il est de la responsabilité de nos Institutions d’y veiller, notamment pour les personnes les plus vulnérables de notre société : les enfants, les femmes, les jeunes, les personnes âgées, les personnes vivant avec un handicap ou les personnes malades.

C’est pourquoi je ferai de l’accessibilité et de l’indépendance de la Justice un credo pour que chaque Ivoirien, quel que soit son niveau de vie, ses origines ethniques ou géographiques, puisse saisir la Justice avec confiance pour faire valoir ses droits.

Pour gagner et préserver votre confiance, pour rassurer nos partenaires nationaux et internationaux, nous renforcerons nos Institutions en charge de la Bonne Gouvernance.

Nous veillerons à l’efficacité et à la transparence de notre administration, de notre service public.

Comme il ne peut y avoir de paix et de croissance sans sécurité, nous allons finaliser la réforme de notre armée républicaine.

Nous leur donnerons encore plus de moyens pour défendre avec efficacité l’intégrité du territoire national.
Nous allons donner plus de moyens à notre gendarmerie et à notre police, pour protéger les personnes, les biens et les activités économiques de notre pays.

Nous allons donner à toutes les régions de Côte d’Ivoire, des infrastructures modernes, des centres de santé pour les familles et des écoles pour nos enfants.

Chers frères et sœurs
Chers amis

La Côte d’Ivoire compte aujourd’hui parmi les économies les plus dynamiques au monde.

Mais, nous ne voulons pas en rester là.

Nous voulons continuer à enregistrer une forte croissance pour l’expansion de nos entrepreneurs en Côte d’Ivoire et dans la sous-région, pour employer encore plus de jeunes et créer plus de richesses à partager.

Pour cela, nous allons accélérer la transformation de notre économie.
Nous allons travailler à l’amélioration de la qualité de nos produits, à l’amélioration du rendement de notre agriculture et de notre industrie et à l’expansion de nos infrastructures.

Nous mettrons également l’accent sur une plus grande transformation de nos produits agricoles et sur le développement des industries de services.

Nous consacrerons encore plus d’efforts au développement de nos petites et moyennes entreprises (PME), à la transformation du secteur artisanal et au meilleur financement de l’économie.

Nous allons favoriser l’émergence des nouveaux secteurs porteurs de croissance tels que les mines, l’industrie manufacturière ainsi que les technologies de l’Information et de la communication (TIC), où notre jeunesse peut exprimer son talent.

Chers frères et sœurs
Chers amis

L’amélioration de vos conditions de vie est et restera au cœur de notre action. Nous continuerons à travailler pour que votre travail soit mieux rémunéré.

Nous investirons davantage pour que vous soyez encore plus nombreux à avoir accès à l’eau potable, à l’électricité, aux services d’assainissement, aux services de santé, à l’éducation ainsi qu’au logement.

Parce que nous savons que ces services conditionnent votre bien-être et contribuent à la réduction de la pauvreté.

Malgré nos efforts, certains de nos concitoyens vivent encore dans des conditions difficiles de pauvreté.
Il est du devoir de la République de leur tendre la main, de leur manifester la solidarité de la Nation.

Pour les plus démunis, nous allons mettre en place un programme d’aide sociale adéquate en attendant qu’ils trouvent une activité génératrice d’un minimum de revenus.

Chers amis jeunes

Est-ce qu’il y a des jeunes ici ?
Est-ce qu’il y a des jeunes Avec ADO ici ?

Vous êtes notre plus grand atout. Nous allons nous appuyer sur votre énergie, sur vos envies de réussir et sur votre capacité à innover, afin d’accélérer notre développement.

Vous constituez la Côte d’Ivoire de demain.
Nous allons vous préparer à notre relève.
Pour cela, nous allons continuer à faciliter votre intégration dans le monde de l’emploi, en améliorant la qualité de votre formation.

Nous allons continuer de construire des lycées professionnels et des universités.
Nous allons accélérer le financement de vos projets.
Nous allons œuvrer afin que notre jeunesse soit responsable, engagée, autonome et active dans le développement de notre chère nation.

Chères sœurs,
Chères filles,

Est-ce que vous êtes là ?
Est-ce qu’il y a ici des femmes Avec ADO ?

Piliers de nos familles, femmes battantes, beaucoup d’entre vous sont encore vulnérables.
Alors qu’avec vous, les décisions sont prises avec la plus grande sagesse.

Grâce à vous, les conflits s’apaisent.

Les femmes de Côte d’Ivoire méritent une reconnaissance plus importante et équitable de leur rôle dans notre société.

Au cours du prochain mandat, nous allons faire des propositions à l’Assemblée Nationale pour rehausser encore la situation des femmes dans la vie publique et politique.

C’est pourquoi nous nous attèlerons à mieux préparer nos sœurs par l’éducation.

Nous avons déjà prévu la construction de six Lycées de jeunes filles ; et d’ici la fin du quinquennat, nous construirons dix autres Lycées de jeunes filles.

Nous voulons offrir encore plus de responsabilité à nos filles, à nos femmes.


Déjà 100 000 femmes ont été financées grâce au Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI). Nous allons doter le FAFCI de moyens beaucoup plus importants pour que demain, toutes les femmes qui le désirent puissent voir leurs activités financées.


Chers amis,
Chers frères
Chères sœurs

Je voudrais à présent vous parler de quelque chose d’essentiel pour l’avenir de notre pays et pour les générations à venir.
Cela me tient particulièrement à cœur et ce sera le point phare de mon second mandat. Il s’agit de l’émergence d’un Ivoirien nouveau
Les actions que nous envisageons dans le cadre du programme de gouvernement 2016-2020 vont nous permettre de bâtir dans la paix, une Côte d’Ivoire moderne, disciplinée, et au travail dans l’union de ses fils et de ses filles.

De cette Nation, doit émerger un Ivoirien nouveau.
Un ivoirien nouveau qui contribuera à faire de la Côte d’Ivoire, un pays dont nous serons tous fiers ; une Côte d’Ivoire qui offre à chacune de ses filles et à chacun de ses fils un avenir rayonnant.

Un Ivoirien nouveau qui, dans l’intérêt de son pays, combat la médiocrité et recherche l’excellence.
Un Ivoirien nouveau doté d’une grande intégrité, d’un sens élevé de la responsabilité et de l’intérêt supérieur de la Nation.

Un Ivoirien nouveau qui assume la diversité de notre peuple comme le recommande notre Constitution ; mieux qui en fait une richesse pour relever tous les défis de développement.
Un Ivoirien nouveau ambitieux, résolument optimiste qui donne le meilleur de lui-même pour avancer dans la vie, pour faire de la Côte d’Ivoire un pays qui gagne.

Un Ivoirien nouveau, travailleur, ponctuel au travail, conscient de son rôle et de sa place dans le développement de notre pays.

Un Ivoirien nouveau qui, par son comportement, montre l’exemple et place l’intérêt supérieur de notre Nation au-dessus de tout.

Chacun, quel que soit son niveau de responsabilité devra jouer son rôle dans le travail collectif.

Je m’engage à tracer les sillons de cet Ivoirien nouveau.
Oui, nous allons réussir. Nous allons réussir ensemble.

Chers amis,
Chers frères
Chères sœurs

C’est ce message que je vous demande de porter à tous les Ivoiriens.
Le message d’une Côte d’Ivoire qui avance.
Une Côte d’Ivoire qui gagne.

Une Côte d’Ivoire dont les fils et les filles se montrent digne de sa grandeur par leur comportement.
Nous devons tous partager la vision de cette Côte d’Ivoire que nous voulons bâtir avec tous nos compatriotes.

Chers amis,

J’ai entendu à maintes reprises qu’on ne change pas une équipe qui gagne.
Oui, cela est vrai !
Et l’équipe qui gagne, c’est vous, mobilisés sur cette place Jean-Paul II et partout en Côte d’Ivoire.

Notre équipe est prête à continuer à parcourir les quartiers et les villes, les campements et les villages à travers tout le pays, pour partager notre vision, pour appeler tous nos compatriotes à nous rejoindre.

Êtes-vous prêts à relever ce défi ?

Êtes-vous avec ADO ?

Êtes-vous prêts à vous mobiliser, à mobiliser vos familles, vos amis, vos voisins pour une forte participation à l’élection du 25 octobre 2015 ?

Êtes-vous prêts à bisser ADO ?

Je ne pourrai pas finir mon discours sans remercier ma douce et tendre Dominique, Fanta Gbê, Akissi Ngoh. Celle qui a toujours été à mes côtés, même dans les moments les plus difficiles. Celle qui a su me galvaniser face à tous les défis. Chère Dominique merci.
Merci d’être Avec ADO.
Merci d’être avec moi pour cette nouvelle marche vers la victoire.

Femmes de Côte d’Ivoire, êtes-vous prêtes à bisser ADO ?
Jeunes de Côte d’Ivoire, êtes-vous prêts à bisser ADO ?
Si tel est le cas, alors, militantes et militantes du RHDP,
Ivoiriennes, ivoiriens,
Allons seulement !
Allons chercher la victoire.
Une victoire écrasante au soir du 25 octobre 2015 Avec Ado.
Une victoire qui va ouvrir les portes d’une Côte d’Ivoire nouvelle, d’une Côte d’Ivoire rayonnante, d’un Ivoirien Nouveau.
Vive le RHDP !
Vive la Cote d’Ivoire qui gagne !
Que Dieu Tout-Puissant protège notre pays dans sa marche.
Que Dieu nous bénisse.
Je vous remercie.

Commentaires


Comment