Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015 / Un mouvement est né dans la diaspora ivoirienne: depuis son exil, le journalise-écrivain Sylvain Takoué lance le RAAPCI
Publié le dimanche 11 octobre 2015  |  Partis Politiques
Présidentielle
© Autre presse par COVERAGE
Présidentielle 2015: Affi N`Guessan lance officiellement sa campagne à Gagnoa
Samedi 10 octobre 2015. Le candidat du FPI, Pascal Affi N`Guessan lance officiellement sa campagne à Gagnoa dans le cadre de la présidentielle du 25 octobre prochain.
Comment




Le Réseau "Accompagnons Affi au Pouvoir pour la Côte d’Ivoire" (RAAPCI) est la dénomination du mouvement électoral que lance, depuis son exil, le journaliste-écrivain ivoirien, Sylvain Takoué. Désormais connu en Côte d’Ivoire comme étant un audacieux auteur de pamphlets politiques, il avait publié, début août 2015, un livre brûlant, ouvertement opposé au régime Ouattara, et qui est intitulé "Le Faux Messie". Paru aux éditions du Net, à Paris, ce livre "cogne" sans merci le régime en place et a valu, depuis sa publication, l’exil à cet écrivain engagé qui fait encore parler de lui en annonçant le lancement de ce mouvement politique dénommé le RAAPCI. Un mouvement qu’il présente à la diaspora ivoirienne, à l’ouverture de la campagne présidentielle en Côte d’Ivoire. Par cet acte majeur de ralliement, le journaliste-écrivain gonfle ainsi, avec son Réseau, les rangs des soutiens au président officiel du FPI, Pascal Affi N’Guessan, candidat déclaré à l’élection présidentielle ivoirienne. « L’heure est grave et toute action politique menée est, aujourd’hui, capitale pour notre pays. On ne doit plus se demander quelle est notre appartenance à tel ou tel autre clan du parti de Laurent Gbagbo. C’est la Côte d’Ivoire qu’il faut reconquérir des mains d’un régime hybride. Ce que je demande donc, au nom de notre pays martyrisé par Dramane, c’est d’oublier urgemment les problèmes de personnes et de nous réorganiser pour accompagner celui que les Ivoiriens veulent voir au pouvoir pour revoir en lui Laurent Gbagbo, c’est-à-dire, Pascal Affi N’Guessan », a confié l’écrivain, joint au téléphone. Avant de poursuivre : « Qui, mieux que le FPI, peut faire triompher le pouvoir des urnes pour sauver la Côte d’Ivoire ? Qui, mieux qu’Affi N’Guessan, peut battre Ouattara dans les urnes pour sauver les Ivoiriens ? Nous sommes dans un contexte nouveau où le témoin de la course au pouvoir est indéniablement passé à Affi. Accompagnons-le au pouvoir pour reprendre en main notre pays. C’est cela, le sens du mouvement que nous lançons dans la diaspora ivoirienne », a-t-il expliqué. Non sans rassurer : « Affi est le fils politique de Gbagbo. En politique, un mentor a toujours son disciple le plus sûr pour continuer la lutte. Il a été au four et au moulin avec Gbagbo depuis le temps des braises, sous Houphouët-Boigny. Il a été le directeur de campagne de Gbagbo à la présidentielle d’octobre 2000. Puis il a été fait Premier ministre, pendant 2 ans, par Gbagbo. Il ne lui reste plus qu’à être président de la République pour boucler la boucle. Et l’hommage qu’il rendra à Gbagbo, sera de le faire libérer de la prison. N’est-ce pas ce que nous voulons, c’est-à dire, voir Gbagbo enfin libéré de prison ? C’est ce travail qu’Affi fera si nous l’accompagnons tous au pouvoir d’Etat », a justifié l’écrivain. Notons que le RAAPCI entend ainsi ratisser large en mobilisant les Ivoiriens vivant à l’étranger et devenir un grand réseau extérieur, fédérateur d’intelligences et d’énergies pour le seul objectif de conduire le candidat Pascal Affi N’Guessan au pouvoir.
Commentaires


Comment