Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

Burkina: des militants due l’ex-RSP inculpées dans l’assassinat de Sankara
Publié le mardi 13 octobre 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - Les premières inculpations dans l'affaire de l'assassinat de Thomas Sankara, 28 ans après sa mort ont été annoncées mardi, impliquant des militants de l’ex Régiment de sécurité présidentielle (RSP) .

"Il y a huit ou neuf inculpés, dont certains sont déjà déférés", a indiqué Me Bénéwendé Stanislas Sankara, un des avocats de la famille, précisant que parmi les inculpés figurent des militaires de l'ex-RSP, l'unité qui a perpétré le coup d'Etat avorté du 17 septembre.

Ces inculpations ont été faites dans l’attente du résultat de tests ADN, en cours en France, pour formellement identifier le père de la révolution burkinabè.

Le médecin colonel-major Fidèle Guébré, directeur de la santé militaire à l'époque des faits, a été lui aussi inculpé pour faux en écriture publique pour avoir déclaré que le président Sankara était décédé de mort n aturelle dans le certificat de décès qu'il avait établi.

L'ex-dirigeant burkinabè avait été enterré en catimini au cimetière de Dagnoën, en banlieue est de Ouagadougou.

Icône du panafricanisme, Thomas Sankara a été assassiné, après 4 ans au pouvoir, le 15 octobre 1987 lors d'un putsch qui a porté son compagnon d'armes Blaise Compaoré au pouvoir.

L'enquête sur sa mort a été ouverte fin mars 2015, après le renversement de M. Compaoré en octobre 2014, chassé par la rue après 27 ans au pouvoir.

(AIP)
kam
Commentaires


Comment