Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015 / En campagne à l’Ouest, Alassane Ouattara : « Que mes adversaires surveillent leurs bouches »
Publié le vendredi 16 octobre 2015  |  L’Inter
Présidentielle
© Abidjan.net par Marc Innocent
Présidentielle 2015: Alassane Ouattara rencontre les chefs traditonnels du district des 18 montagnes
Mercredi 14 Octobre 2015. Man. Dans le cadre de la campagne électorale, le candidat du RHDP Alassane Ouattara a rencontré les chefs traditionnels du district des 18 montagnes. Au cours de la rencontre, il a exposé son programme pour le second mandat qu`il souhaite acquérir.
Comment




Le candidat du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), Alassane Ouattara, a montré qu'il suit particulièrement la campagne électorale de ses adversaires. Surtout les propos qu’ils tiennent lors de leurs meetings dans lesquels il a cru déceler des injures.
Il en a donné la preuve mercredi, au cours d’une rencontre d’échange avec les chefs traditionnels du grand Ouest à Man. « Je recommande à tous nos concitoyens, surtout à mes adversaires politiques, de surveiller leurs bouches, parce que ce qui sort de la bouche est très important pour la réconciliation », a déclaré le président Ouattara. Il répondait ainsi à l’une des doléances des chefs traditionnels qui, par leur porte-parole, Gbizié Lambert, attendent de lui un geste fort pour booster la réconciliation, notamment l’élargissement des prisonniers de la crise post-électorale. « Il ne faut pas insulter les Ivoiriens. Il ne faut pas mettre en doute leur intégrité. Il ne faut pas donner le sentiment que tout le monde est tricheur, que les institutions de la Côte d’Ivoire ne marchent pas. En disant cela, on insulte notre pays et on s’insulte soi-même. Donc, ce qui sort de la bouche des candidats est très important. Comme on le dit, il faut qu’on se respecte. Depuis que j’ai commencé la campagne, je n’ai insulté personne, je n’insulterai personne, et j’aimerais que tous les candidats en fassent de même », a-t-il lancé.
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment