Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Message délivré par le Directeur National de Campagne Adjoint chargé du centre pour le Candidat KONAN Kouadio Siméon (KKS)
Publié le dimanche 18 octobre 2015  |  Partis Politiques
Ouverture
© Partis Politiques par DR
Ouverture de campagne du candidat KONAN Kouadio Siméon dans le gbêkê
Comment




Messieurs les Directeurs de campagne,
Aujourd’hui, constitue le top départ de la campagne de notre candidat ici dans la région du Gbêkê.
Je voudrais, au nom de la Direction Nationale de campagne, au nom du candidat Konan Kouadio Siméon, vous remercier et souhaiter que chacun, que chacune, à la hauteur de sa compréhension de notre projet, œuvre à une campagne apaisée, civilisée et citoyenne.
Je voudrais en effet, que sur le terrain, que chacun se sente directeur de campane, pour œuvrer à faire élire notre candidat, qui est en réalité aujourd’hui le seul, capable de nous ramener la paix et conduire la Côte d’Ivoire notre beau pays vers des lendemains glorieux.
Soyez donc unis, disciplinés, courtois et respectueux, sans défier aucun adversaire ; car en réalité, nous n’avons pas d’adversaires.
Oui, vous avez bien compris mesdames et messieurs ; ni le candidat Alassane Ouattara, ni les candidats Lagou Adjoua Henriette, Affi N’Guessan Pascal, Essy Amara, Banny Konan Charles, Mamadou Koulibaly, Kouadio Konan Bertin, Kouangoua Jacqueline Claire, Gnanbo Kacou, ne sont nos adversaires.
Notre véritable adversaire Mesdames et Messieurs, chers amis, ce sont les obstacles que nous aurons à surmonter pour instaurer une réconciliation vraie et sincère entre les fils et les filles de cette nation, mais également avec les frères et sœurs venus d’ailleurs pour partager notre quotidien.
Notre adversaire, je vous le dis et je vous le confirme, ce ne sont pas les 9 autres candidats, mais comment restaurer la paix et la cohésion sociale dans ce pays ;
Notre adversaire, c’est également la réinstauration de certaines valeurs chères à notre candidat : l’amour, la tolérance, l’intégrité morale et le pardon.
C’est pourquoi tout au long de cette campagne, vous ne devez en aucun cas répondre aux provocations.
Vous ne devez pas déchirer les affiches des autres candidats, adversaires circonstanciels aujourd’hui, mais qui certainement gouverneront avec nous demain la Côte d’Ivoire, notre pays à tous.
Vous ne devez pas proférer d’injures à l’endroit de qui que ce soit.
Mesdames et Messieurs, chers amis, notre campagne va s’ouvrir ; vous avez certainement appris que notre candidat, le Président Konan Kouadio Siméon, profondément attaché au respect de nos valeurs a décliné avec respect l’offre des 100.000.000 FCFA à lui proposer par le Président de la République, lui-même candidat à ces élections.
Il s’en est expliqué longuement avant-hier à la télévision ; ce n’est ni par orgueil ; ni par arrogance ; ni par défiance encore moins par suffisance ; mais simplement pour respecter un certain nombre de valeurs que nous voulons instaurer dans ce pays du Président Félix Houphouët Boigny :
- Valeur de respect de nos lois,
- Valeur d’intégrité morale et spirituelle.

Messieurs les directeurs de campagne, chers amis,
Malgré ce refus, nous allons faire campagne ;
Sachez-le tout net ; ce n’est pas parce que les choses seront difficiles que nous ne ferons pas campagne ; mais simplement parce que nous refuserons de faire campane que les choses seront encore plus difficiles.
Nous avons une mission, ne l’oublions pas.
Notre campagne à nous, ne se fera pas comme celle des autres ; ne perdez jamais de vue le caractère singulier de notre projet ; car sachez-le, là où les autres vont en avions et en voitures, nous y allons à pieds et croyez-moi, nous avons des résultats bien meilleurs que les leurs.

Mesdames et Messieurs, chers amis,
Le Président Konan Kouadio Siméon m’a chargé de vous dire la vérité ; rien que la vérité ; chaque chose a son temps :
- Il y a un temps pour semer, et il y a un temps pour récolter ;
- Il y a un temps pour s’interroger, et il y a un temps pour se rassurer ;
- Il y a un temps pour pleurer, et il y a un temps pour rire.
Le Président me charge de vous dire que le temps de la rétribution viendra tôt ou tard.
Ainsi,
- Allez, et semez ;
- Allez en vous interrogeant certainement;
- Allez, et pleurez.
Mais sachez-le,
- Vous allez récolter les fruits de votre semence tôt ou tard ;
- Vous allez vous rassurer tôt ou tard ;
- Vous allez rire tôt ou tard.
Mesdames et Messieurs, chers amis, c’est en ces mots que je déclare ouverte la campagne du candidat Konan Kouadio Siméon ici dans la région du Gbêkê.
Je vous remercie.
Fait à Bouaké, le 16 octobre 2015

Directeur National de Campagne Adjoint chargé du centre
KOUADIO Koffi Constant
Commentaires


Comment