Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielles 2015: Trazéré Célestine mobilise les femmes du Haut-Sassandra pour ADO
Publié le lundi 19 octobre 2015  |  Partis Politiques
Présidentielles
© Partis Politiques par DR
Présidentielles 2015: Trazéré Célestine mobilise les femmes du Haut-Sassandra pour ADO
Samedi 17 octobre 2015. Issia. La députée Trazéré Célestine mobilise les femmes du Haut-Sassandra pour la victoire du candidat Alassane Ouattara.
Comment




La Directrice de campagne du candidat du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), chargée de la mobilisation des femmes dans le Haut-Sassandra, la députée Trazéré Olibé Célestine veut renverser la tendance de faible score du président-sortant dans sa région natale. Pour son entrée en scène dans la campagne de son mentor, la parlementaire a fait fort. Et ce, avec une parade de colonnes de véhicules et de moto à travers la ville; un concert des petits danseurs d’Issia et Kassim Zarkawi, venu d’Abobo, et un giga-meeting. C’est ainsi qu’elle a lancé le samedi 17 octobre 2015, dans la cour du siège du Pdci-Rda sis au quartier Commerce d’Issia, la campagne de la structure qu’elle préside. A ses paires venues massivement des différents départements du Haut-Sassandra, elle a axé son message sur la nécessité de tourner définitivement la page du passé « de score faible pour le candidat Alassane Ouattara ». Et, de s’engager ainsi résolument vers l’avenir en votant massivement pour le candidat unique du Rhdp le 25 octobre prochain.

Avec cette fois, «au moins 80% de voix qui va marquer le nouveau pacte social entre le président Alassane Ouattara et les populations du Haut-Sassandra dans toute sa diversité ». «Prenons notre place, toute notre place dans Takokélé», a-t-elle insisté. Le ‘’lieutenant’’ de la ministre Kandia Camara, qui avait à ses côtés, l’honorable Dodo Dibailly, Député d’Iboguhé-Namané, a précisé qu’en agissant ainsi, les femmes du Haut-Sassandra exhortées à « montrer la voie du choix utile et judicieux » à leurs époux et leurs enfants jeunes électeurs, vont en réalité exprimer dans les urnes leur reconnaissance pour les nombreux acquis de la gouvernance Ouattara en 4 ans. A ce propos, elle a relevé entre autres, la réhabilitation de l’université Lorougnon Guédé de Daloa, la construction du lycée technique et l’ouverture du palais de justice d’Issia. Mais aussi et surtout, le financement de plus de 1000 micro-projets des femmes par le Fonds Fafci mis en place par la Première Dame Dominique Ouattara dont elle a assuré que le montant sera « doublé, triplé voire même plus » eu égard à l’indéfectible attachement du couple Ouattara à la question de l’autonomisation des femmes. «A l’image de toute la Côte d’Ivoire, Issia a eu plus de réalisations en 4 ans que notre cité n’a pu avoir pendant 10 ans. Aujourd’hui, avec le lycée technique, nos enfants vont pouvoir suivre une formation, avoir un emploi pour se prendre en charge. En outre, avec le Palais de justice, nous ne déplaçons plus pour établir certains actes et plusieurs opérateurs économiques, rassurés, ont ouvert des banques et des hyper-marchés. Avec ADO, Issia a bougé. Le Haut-Sassandra a avancé. Et le meilleur reste à venir. Traduisons notre reconnaissance dans les urnes.

Le meilleur pour le Haut-Sassandra et pour Issia est avec ADO. Ne nous trompons pas cette fois de choix. Ne mettons pas notre région et notre village en retard. Montrons à nos époux et nos enfants la voie du choix judicieux qui va nous permettre d’être invité à la table des repas copieux de l’émergence», a-t-elle galvanisé. Notons qu’au nom de ses paires de l’Udpci, l’Upci, du Pdci-Rda, du Rdr et du Mfa, Mme Tokapieu Chantal, président du Rhdp-Issia a rassuré que l’appel à la cohésion lancé par Trazéré sera suivi afin que le défi de « scores massifs » soit relevé. « Nous allons travailler dans la vision prônée par les leaders du Rhdp. Cet appel ne nous surprend puisque vous-même incarnez le vivre ensemble avec votre père qui est Bété d’Issia, votre mère qui Baoulé de Daoukro et votre défunt époux qui est d’Odienné-Séguélon. Nous serons soudées pour renverser la tendance », a promis Mme Tokapieu.
Commentaires


Comment