Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Élection présidentielle à Bangolo : Doho Simon fait basculer le bastion de Gbagbo
Publié le mardi 20 octobre 2015  |  La Tribune Ivoirienne
Comment




Zéo, le lundi 05 octobre. Il est environ 18 h. Le directeur régional associé de campagne (Drc) du président Alassane Ouattara vient de clore son discours. La population, ivre de joie, se précipite sur lui pour lui apporter des présents, ainsi qu’à la forte délégation qui l'accompagne. Laquelle délégation était composée d'Ahoua Touré, délégué départemental du PDCI de Duékoué, des directeurs locaux de campagne, Pohé Patrice du Rdr, Tahi Pohi Martine, Bla Emmanuel, Tah Gouliah, tous trois de l'Udpci.

Doho Zonsédoué Simon y était dans le cadre d'une cérémonie d'hommage qu'ont voulu lui rendre les filles et fils de ce village. Une fête qui s'est vite muée en un meeting de sensibilisation pour l'élection du candidat du Rhdp. Dans son intervention, le directeur général adjoint de la Sotra a justifié que le choix d'Alassane Ouattara n'est pas fortuit. Un choix qui, selon lui, se justifie par le travail abattu par le chef de l'État en moins de 4 ans: «Nous ne devons pas être dupes. (…)Pour les élections à venir, nous n'avons qu'un candidat: Alassane Ouattara. C'est le seul qui peut apporter l'électricité, l'eau, les routes, les école... chez nous. Oui, comme un seul homme, nous devons faire ce choix pour nos enfants. Il faut ce choix pour que nous, qui travaillons à ses côtés, ayons la tête haute pour aller lui exposer nos difficultés. En moins de 4 ans, il a prouvé qu'il a la capacité de diriger ce pays pour encore des années. Nous devons lui donner cette chance en le votant massivement à Zéo, Gloplou, Bangolo ou à Bléniminhoué», a indiqué Doho Simon qui a par la suite demandé aux populations d'oublier le passé.

Pour leur part, les différents intervenants de la notabilité, de la jeunesse, des femmes et des cadres ont apporté leur soutien à leur hôte pour la voie tracée. Ils lui ont promis de voter à cent pour cent pour le candidat du Rhdp à la prochaine élection présidentielle. Ils ont émis des doléances tournant autour des routes villageoises, de l'électricité ou de l'eau potable. C'est dans une ambiance festive que le directeur de campagne a quitté cette sous- préfecture de 15 mille âmes, autrefois bastion du Front populaire ivoirien. Notons qu'avant Zéo, Doho Simon était à Gloplou, une autre localité anciennement acquis à la cause de Laurent Gbagbo.

Dan Serge GONTY, correspondant du Guémon.
Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment