Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara veut modifier la Constitution et supprimer l’« ivoirité » s’il est réélu
Publié le mardi 20 octobre 2015  |  Jeune Afrique
Hambol
© Partis Politiques par DR
Hambol – Jean Louis Billon et son Commando accueillent ADO en fanfare.
Le candidat du RHDP, Alassane Ouattara poursuit son périple de séduction des électeurs. Le dimanche 18 octobre 2015, il était dans le Hambol (Katiola et Dabakala).
Comment




Alassane Dramane Ouattara a déclaré lundi qu'il œuvrerait en faveur d'une réforme constitutionnelle s'il est réélu lors de la présidentielle dont le premier tour est fixé au dimanche 25 octobre. Il a notamment l’intention d’abroger la clause sur l'ivoirité des candidats.

Côte d'Ivoire : à Grand-Lahou, on compte sur Ouattara pour sauver des eaux la ville
Alassane Ouattara avait été lui-même empêché un temps de briguer la présidence, du fait d’origines étrangères présumées, avant de remporter par la suite l’élection de 2010. Bien parti pour remporter un second mandat dimanche 25 octobre, il a déclaré dans une interview à Reuters vouloir faire abroger la clause d’ivoirité, toujours inscrite dans la Constitution.

Celle-ci, adoptée par référendum en juillet 2000, stipule qu’un candidat à la présidentielle doit prouver que ses deux parents sont des Ivoiriens nés sur le territoire ivoirien. Ils ne doivent jamais avoir demandé la nationalité d’un pays tiers. Cette clause est devenue dans les années 2000 le symbole de l’exclusion des habitants du Nord, qui ont souvent une partie de leur famille au Burkina Faso et au Mali.

Deux quinquennats, pas plus
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment