Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Election 2015/ "Face aux électeurs": censuré par la télévision nationale, Mamadou Koubilaly anime un point de presse
Publié le mardi 20 octobre 2015  |  Abidjan.net
Election
© Abidjan.net par DA
Election 2015/ "Face aux électeurs": censuré par la télévision nationale, Mamadou Koubilaly anime un point de presse
Comment




Dans le cadre de la campagne électorale pour les élections présidentielles de 2015, la Radio Télévision Ivoirienne (RTI) a initié une émission dénommée "Face aux électeurs". Cette plate forme devrait recevoir tous les candidats à l’élection présidentielle pendant la période de campagne.


Bien qu’il se soit officiellement retiré de la course à la présidentielle, Mamadou Koulibaly, président du parti LIDER avait souhaité malgré tout utiliser son temps d’antenne pour dit-il "dénoncer la fraude orchestrée par la Commission Electorale Indépendante (CEI)". Finalement selon Mamadou Koulibaly, la RTI de part sa direction générale a informé le président de LIDER qu’il ne pouvait pas utiliser les médias d’Etat pour demander aux ivoiriens de boycotter les élections.

Face aux journalistes, Mamadou Coulibaly est revenu sur les griefs de son parti vis à vis de la Commission Électorale Indépendante (CEI)". Il s’est attaqué dans un premier temps aux anomalies observées sur le bulletin unique de vote. Pour l’ex candidats à la présidentielle, le nom des candidats devrait être inscrits avant le prénom, ce qui n ’est pas le cas du candidat du RHDP, qui utilise en plus les trois couleurs du drapeau national dans son logo.


Mamadou Koulibaly a indexé également les agissements de la télévision nationale qui lui a refusé son droit de passage sous prétexte qu’il n’est plus candidats à la présidentielle d’octobre 2015. Le président de LIDER persiste et signe: "n’allez pas voter parce que cette élection est une mascarade." Le président de LIDER est catégorique: "Alassane Ouattara dit avoir déjà gagné les élections avant le scrutin. Mais il lui faut des électeurs pour justifier une victoire frauduleuse.Ne votez pas."


Les violations du code électoral, le financement opaque des partis politiques et les milices non désarmés sont des questions qui ont été abordées par le conférencier. Pour terminer, Mamadou Koulibaly a invité la population éprise de démocratie à se rallier à la marche qu’il organise ce jeudi dans la commune du plateau, pour battre campagne pour l’abstention.

DA
Commentaires


Comment