Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015 / Alassane Ouattara promet de construire une université de jeunes filles
Publié le mercredi 21 octobre 2015  |  AIP
Presidentielle:
© Abidjan.net par Atapointe
Presidentielle: Ouattara Alassane échange avec les femmes
Le candidat Alassane Ouattara a eu une rencontre avec les Femmes ce mardi 20 octobre au Palais des sports de Treichville.
Comment




Abidjan - Le candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Alassane Ouattara, promet de construire, s’il est réélu, une "belle" université spécialement dédiée à la jeune fille, un projet qui s’inscrit, a-t-il traduit, dans une vision globale de renforcement de la place de la femme dans la société ivoirienne.

Le candidat du RHDP a partagé son ambition à l’occasion d’un grand rassemblement des femmes de la coalition, dans la matinée de mardi, au palais des sports de Treichville, à l’initiative de son épouse, Dominique Ouattara qui avait à ses côtés sa "grande sœur" Henriette Konan Bédié. Celui-ci a promis à l’occasion œuvrer au renforcement de la présence de la gente dans tous les secteurs de la vie économie politique et sociale à travers un cadre institutionnel clairement défini par des textes de loi qu’il va soumettre à l’assemblée nationale.

La base pour l’atteinte de cet objectif étant l’instruction, Alassane Ouattara a ainsi promis de construire davantage de collèges et de lycées de jeunes filles dont les pensionnaires intégreront l’université qui sera spécialement construite pour elle. Il a également promis, s’il est réélu, une augmentation du montant du fonds FAFCI mis en place par son épouse pour aider à l’autonomisation des femmes à travers le financement de leurs projets.

Se présentant comme le seul qui fera plus pour les femmes, le candidat Ouattara a appelé les femmes, à aller retirer leur carte d’électeur pour le voter à "100%" et lui assurer une victoire "un coup KO" au soir de la présidentielle du 25 octobre, a-t-il traduit, se félicitant de la mobilisation exceptionnelle qu’il lui a été donné de voir au palais des sport de Treichville. "Avec cette mobilisation on peut arrêter la campagne bravo, bravo les femmes", s’est-il exclamé dans un palais des sports noir de femmes, avec les alentours.

(AIP)

kg/tm
Commentaires


Comment