Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Face aux électeurs : KKB annonce “un autre miracle ivoirien” par la transformation de l’Attieké et la Mangue
Publié le jeudi 22 octobre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Présidentielle
© RTI 1 par DR
Présidentielle 2015.Le candidat Bertin Konan Kouadio face aux électeurs
Comment




6e candidat ‘’face aux électeurs’’, le mardi 20 octobre 2015, Kouadio Konan Bertin (KKB) a déroulé son programme de gouvernement. Un programme fondé sur trois axes majeurs. Dont la pierre principale est l’industrialisation.
Face aux journalistes, le candidat indépendant à la présidentielle d’octobre 2015, Kouadio Konan Bertin a présenté ces trois axes pour permettre à la Côte d’Ivoire de ‘’ retrouver son miracle économique’’ pour les cinq prochaines années (s’il est élu). Industrialisation, défiscalisation et dérèglementation, sont les chantiers qu’entend développer le député de Port-Bouët.

Sortir la Côte d’Ivoire de l’exportation implacable de ces matières premières. Tel est l’axe majeur de KKB. Pour ce faire, il compte faire de la Côte d’Ivoire un pays l’industriel. « Je vais vous proposer un programme économique social, assez simple, basé sur trois axes stratégiques. Le premier axe, c’est la transformation industrielle des produits agricoles, de nos matières premières. Il s’agira de faire en sorte que ces usines soient implantées chez nous en Côte d’Ivoire et non à l’étranger. De sorte que par leur présence, on puisse embaucher nos enfants », a indiqué KKB. Il divisera, ainsi la Côte d’Ivoire en six (6) pôles industriels. « Je vais diviser la Côte d’Ivoire en six zones industrielles. Dans ces six zones industrielles, nous verrons les réalités des productions des localités. Plus de 80 usines en cinq ans », a-t-il annoncé. Et de préciser que la transformation de l’Attieké et de la Mangue peuvent rapporter 162 000 milliards FCFA par an à la Côte d’Ivoire. « Le savez-vous, qu’en dehors du café et du cacao que la transformation de l’Attieké simplement peut valoir à la Côte d’Ivoire la somme de 20 000 milliards de FCFA ? La transformation de la Mangue peut valoir annuellement à la Côte d’Ivoire 20 000 milliards de FCFA. Si nous procédons à l’industrialisation effective, c’est au total 162 000 milliards FCFA que nous allons avoir comme argent. Les jeunes auront de l’emploi et la pauvreté va foudre le camp », a expliqué le candidat à la présidentielle. Ce sont 11 millions d’emplois que le député de Port-Bouët espère créer en cinq ans. Les deux autres axes de son programme consistent en la défiscalisation et la dérèglementation. « La défiscalisation créera une sorte de paradis fiscal qui va attirer les capitaux étrangers. A travers la détaxe, vous comprendrez que les produits qui seront importés, bien plus qu’il n’y a plus de TVA, vont coûter moins cher. Tout comme ceux que nous allons produire chez nous. La plus-value que nous tirons de la transformation industrielle va inciter les paysans à produire davantage. En conséquence, les prix vont baisser. Ce qui nous permettra d’agir de façon concrète, sur la cherté de la vie pour que le panier de la ménagère se sente mieux. Le dernier axe que je propose, c’est la déréglementation. L’Etat ne prélèvera que 10% de TVA sur les investissements. Avec ces 10 % l’Etat se mettra à construire la prospérité qui va être partagée par tout le monde », a détaillé KKB. Au plan de réconciliation, il a réaffirmé sa volonté de ramener tous les fils du pays qui sont hors de la Côte d’Ivoire. « La réconciliation est la chose la plus simple à réaliser. La guerre se fait à deux, la paix se fait à deux. Il faut faire la lumière sur tous les morts. Si on estime que c’est à La Haye on peut faire la lumière sur les morts dans ces conditions, la logique voudrait que tous les belligérants soient déportés à La Haye. Afin qu’on sache qui dit vrai ; ce n’est pas le cas. Gbagbo a été le seul à être déporté à La Haye. Et on pense être réconcilié. Je ne crois pas qu’on est réconcilié. On aurait dû laver le linge sale en famille. Si je suis président de la République de Côte d’Ivoire, je vous fais la promesse que je ferai rentrer sur le territoire Ivoirien tous les fils de ce pays. Si nous voulons donner une chance à la réconciliation, il faut libérer tous ceux qui sont en prison en Côte d’ivoire et ailleurs », a-t-il martelé. Et d’annoncer la création d’un haut conseil pour la réconciliation. Une structure qui remplacera la médiation.

Ange K
Commentaires


Comment