Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Philippe Ezaley, Ddc de Grand Bassam : «Les populations ont décidé d’effacer la tache de 2010 et de suivre Ado »
Publié le vendredi 23 octobre 2015  |  Partis Politiques
Meeting
© Autre presse par DR
Meeting de mobilisation du RHDP à Grand Bassam
Description. Jeudi 22 octobre 2015. Abidjan. Meeting de mobilisation du RHDP à Grand Bassam autour du candidat ADO dans le cadre de la prochaine présidentielle.
Comment




Le Ddc, Georges Philippe Ezaley a souhaité la bienvenue aux premiers ministres Duncan et Ahoussou, à Grand Bassam, 1ère capitale, 1ère commune, 1ère ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Il a réitéré la volonté des jeunes et des femmes du département de faire un coup KO ce dimanche pour Alassane Ouattara. Ezaley rappelé le bilan de son staff sous la supervision du Drc, Dr Aka Aouélé et l’appui physique, moral et financier du premier ministre Duncan. Pour lui, « une nouvelle page de l’histoire de la Côte d’Ivoire est en tain d’être écrite devant nous » et quel privilège d’être aux côtés des personnalités à l’œuvre. « C’est un privilège exceptionnel pour nous, c’est pourquoi, monsieur le premier ministre Jeannot Ahoussou Kouadio, je voudrais vous prier de transmettre notre infinie reconnaissance au président Ado de nous avoir désigné Ddc et pour d’autres personnalités Ddca ». Ezaley a symbolisé le cheminement avec Ouattara comme un voyage en avion. « Ce voyage a commencé avec le président Alassane Ouattara lui-même, à Abidjan à bord de son avion spécial "Ado solutions". Il nous a fait visiter d’abord ses réalisations avec une escale pour les routes, une escale pour les ponts, une escale pour les écoles, une escale pour les hôpitaux ». Pour l’avenir, le président a-t-il poursuivi, « nous a fait voir une maquette sur laquelle, nous avons vu des ponts comme celui qui va relier le Plateau à Yopugon etc. Mais surtout pour Bassam, nous avons vu l’autoroute qui doit continuer jusqu’ à Samo, nous avons vu l’embouchure de Grand Bassam qui sera ouverte définitivement. Aussi, a-t-il indiqué, « nous avons dit au président : c’est bon, laissez nous aller parler aux populations de Grand Bassam et c’est ce qu’il nous a permis de faire depuis 2 semaines ». Georges Ezaley a rappelé qu’une équipe Rhdp a été mise en place avec des dirigeants dont Amidou Sanogo pour le Rdr, Gueu Eugène pour l’Udpci. « Ensemble, nous avons mis en place une équipe Rhdp, chacun a proposé des noms de Ddca, personne n’a été oubliée et personne n’a été exclue. C’est avec cette équipe que nous avons occupé le terrain. Nous avons visité près de 50 communautés, près de 15 organisations : transporteurs, artisans etc. Nous avons organisé et animé plus de 70 meetings de proximité dans les quartiers et villages avec un meeting spécial pour les jeunes et les femmes. Au cours de ces meetings, nous avons mis en mission tous le staff pour le porte à porte. Nous avons expliqué qu’on, ne change pas un médecin qui vous soigne bien, qu’on ne change pas un maçon hors paire. Nous avons estimé qu’Ado était un chef exceptionnel et qu’on a gouté à la "sauce Ado solutions" et les résultats sont là. Et qu’Ado propose ce qu’on appelle "la sauce Ado émergence" et les bassamois veulent y gouter ». Ezaley a fait savoir que « Notre équipe a travaillé. Les 35 millions à nous octroyés pour la campagne ont été mis à la disposition des Directions locales de campagne à Bassam, à Bonoua et à Bongo et tous les Dlc ont mouillé le maillot ». Il a signalé des turbulences "en plein vol". « On a connu des turbulences comme la distribution des cartes d’électeurs, des tee-shirts ». Mais le Ddc a indiqué que «les populations ont décidé de se mettre derrière Ado ». Il a rendu hommage à Daniel Kablan Duncan. « A chaque époque un homme exceptionnel, pour la Côte d’Ivoire, c’est Alassane Ouattara, mais pour Grand Bassam, c’est Daniel Kablan Duncan. Il y a eu Jean Baptiste Mockey à l’époque d’Houphouët. Monsieur le premier ministre, nous sommes fiers de vous, comme nous avons été fiers de Mockey, hier. Cela fait le 5 ème meetings ou le premier ministre est à nos côtés malgré ses charges. S’il y a une seule personne qui a un trait commun avec les 3 grands bâtisseurs de la Côte d’Ivoire : le président Houphouët, le président Bédié et le président Ouattara, c’est le premier ministre Duncan. Il a été ministre du président Houphouët, premier ministre du président Bédié et il est premier ministre du président Ouattara » a déclaré le Ddc. C’est pour cela a-t-il dit à l’endroit du premier ministre, qu’ « en mettant ma casquette de maire, nous avons décidé de donner votre nom à une rue de Bassam. Bassam a une rue Jean Baptiste Mockey, bientôt Bassam aura une rue Daniel Kablan Duncan ». Le Ddc n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont aidé. Et aux populations qui ont décidé « d’effacer la tache de 2010 » ou il y a eu un mauvais score pour Ado, il a dit : « alors préparons nous tous à embarquer dans l’avion spécial le 25 octobre 2015 avec comme pilote, le président Alassane Ouattara, il nous conduira à l’émergence. Mais cette fois-ci, nous allons voyager en première classe. En 2010, on a voyagé dans la soute ».
Commentaires


Comment