Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle en Côte d’Ivoire : les tablettes de la discorde
Publié le mercredi 28 octobre 2015  |  Jeune Afrique
Présidentielle
© Autre presse par A.Adjobi
Présidentielle 2015: Déroulement du vote dans la commune d`Adiaké
Dimanche 25 Octobre 2015 .Adiaké. Déroulement du vote dans les différents centres.
Comment




Assuré par tablettes tactiles, le contrôle biométrique et le transfert électronique des résultats de la présidentielle ivoirienne a connu quelques ratés.

Le scrutin présidentiel ivoirien du 25 octobre dernier a été le plus « high-tech » de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Pour éviter les accusations de fraude, la Commission électorale indépendante (CEI) et son partenaire technique, Safran Morpho, avaient mis en œuvre un transfert électronique des résultats et surtout un contrôle biométrique des électeurs grâce à des tablettes. Mais, dans la pratique, plusieurs couacs ont été enregistrés.

De fait, dimanche dernier, les tablettes ont souvent posé problème dans les bureaux de votes, ce qui a amené l’ex-président nigérian Olusegun Obasanjo, observateur de la Cedeao, à les qualifier de « gadgets » inutiles. « Les agents ne savaient pas les manipuler ou elles se déchargeaient vite. Certains bureaux ont dû recourir au vote normal », confie un diplomate de l’Union africaine.

23 000 tablettes
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment