Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Education féminine : 20 jeunes femmes bénéficient d’un programme d’assistance technique dans les domaines de la couture et de la broderie
Publié le lundi 2 novembre 2015  |  Abidjan.net
Ouverture
© Abidjan.net par Atapointe
Ouverture de l`atelier de formation des femmes dans les domaines de la couture et de la broderie
Vingt (20) Jeunes femmes ont bénéficié depuis le lundi 2 novembre 2015, d’un important lot de matériels de couture et de broderie, dans le cadre d’un programme d’assistance technique cofinancé par l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et la Banque Arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA).
Comment




Sélectionnées par le ministère de la Solidarité, de la Famille de la Femme et de l’Enfant (MSFFE), une vingtaine de jeunes femmes ont bénéficié d’un important lot de matériels de couture et de broderie, dans le cadre d’un programme d’assistance technique cofinancé par l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO) et la Banque Arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA).

La Directrice générale de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Kouadio Marie KONE a, au nom de la ministre Anne Désirée Ouloto, remercié l’ISESCO et la BADEA pour leur appui à la formation et à l’éducation de la jeune femme ivoirienne. Elle leur a exprimé la gratitude du Gouvernement ivoirien. Aux heureuses bénéficiaires, Kouadio Marie Koné a conseillé de faire bon usage du matériel reçu.

Cissé Seydou, Représentant le Directeur de l’Organisation islamique pour l’éducation les sciences et la culture (ISESCO), a remercié les autorités ivoiriennes pour l’accueil chaleureux réservé à l’organisation en terre ivoirienne. Il a souhaité qu’un plus grand nombre de jeunes femmes bénéficient du programme. Il a dit la disposition de son organisation à continuer à accompagner l’Etat ivoirien dans sa politique de formation et d’éducation de la jeune fille. Aux apprenantes, il a conseillé de s’investir dans cette activité de couture et de broderie. Il leur a dit d’accepter de se faire former. « De votre réussite dépend le financement des programmes pour vos Sœur », a-t-il conclu.

Le Représentant du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Cissé Sindou a dit aux filles « une chose est de recevoir le matériel, mais une autre est d’être installée. Parce que le défi est de tout mettre en œuvre pour être autonome ». La formation de la vingtaine de filles est prévue pour durer 14 jours.
Commentaires


Comment