Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Développement du réseau routier ivoirien: La France décaisse 125 milliards Fcfa
Publié le mardi 3 novembre 2015  |  Le Nouveau Réveil
Rencontre
© Primature
Rencontre d’adieu du directeur des opérations, M. Ousmane Diagana
Vendredi 25 septembre 2015. Primature. S.E.M. Daniel Kablan Duncan a rencontré M. Ousmane Diagana venu lui faire ses adieux.
Comment




Le premier ministre Daniel Kablan Duncan a présidé hier en fin de journée à la primature, la cérémonie de signature de la Convention d’Affectation du Programme d’Appui au Secteur Routier du 2ème C2D. En effet, dans la continuité du premier programme du C2D, la France a consenti à la République de Côte d’Ivoire un concours d’un montant de 125 milliards Fcfa (191 M€). La signature de cette convention a eu lieu entre l’Ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire, Georges Serre et les ministres auprès du premier ministre, chargé de l’Economie et des finances et celui en charge du Budget. Le chef du gouvernement a salué cet appui. « La réalisation de tous ces projets devrait fortement contribuer à rétablir un niveau de service minimum sur certains grands axes stratégiques, favoriser les échanges avec les pays limitrophes, réduire les temps et les coûts de transport des marchandises et des populations, désenclaver plusieurs régions, des zones rurales et des quartiers urbains, améliorer la fluidité et la sécurité routière de la ville d’Abidjan. Pour bâtir la nouvelle Côte d’Ivoire émergente, solidaire et fraternelle prônée par le Président de la République SEM Alassane OUATTARA, il nous faut aller plus vite et plus loin. Et cela, je serais tenté de le dire, ne pourra se faire qu’avec un réseau routier de qualité qui rapproche davantage les populations ivoiriennes et concourt à l’essor économique de nos régions » a dit le premier ministre. Non sans avoir rappelé les cinq (5) grandes priorités du Président de la République pour la période 2016-2020 qui doivent conduire le pays vers l’émergence tant souhaitée. Il s’agit du renforcement des Institutions pour la paix, la cohésion sociale et la bonne gouvernance, de la tranformation de notre économie, de l’amélioration des conditions de vie, de la promotion de la jeunesse et de la femme et de la réalisation de la grande ambition de l’émergence d’un Ivoirien nouveau. Le premier ministre a également précisé que ce 2ème C2D routier comprend plusieurs projets structurants dont la réhabilitation de la route Bouaké-Ferké, pour 59,04 milliards Fcfa (90 M€), la réhabilitation du Pont Félix Houphouët Boigny sur la lagune Ebrié, pour 26,24 milliards Fcfa (40 M€), la construction du pont de Bettié sur la rivière Comoé, à hauteur de 6,89 milliards Fcfa (10,5 M€), dont les travaux ont été lancés, le 04 septembre 2015 , la réalisation de 14 ponts métalliques sur des axes ruraux à l’intérieur du pays, pour 9,84 milliards Fcfa (15 M€), la réhabilitation de 400 km de routes interurbaines revêtues, à hauteur de 9,84 milliards Fcfa (15 M€), l’amélioration des conditions de circulation routière à Abidjan, pour 3,61 milliards Fcfa (5,5 M€) et les études et gestion des projets, pour 9,84 milliards Fcfa (15 M€). Georges Serre a annoncé, pour sa part, que 2 nouveaux concours ont été octroyés la semaine dernière par le Conseil d’Administration de l’Agence française de développement. Il s’agit, selon lui, du programme de renforcement du réseau d’eau potable d’Abidjan pour 20 milliards Fcfa et du programme d’appui à la filière agricole durable de la Côte d’Ivoire pour 50,5 milliards Fcfa. Il a ajouté que d’autres octrois vont suivre les mois à venir dans le secteur de la santé, l’éducation et de la formation professionnelle ainsi que du développement urbain.

Par François Bécanthy
Commentaires


Comment