Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Les gouvernements membres de l’autorité du Bassin du Niger (ABN) réunis à Bamako
Publié le mercredi 4 novembre 2015  |  Alerte Info
31ème
© Abidjan.net par Serges T
31ème session du Conseil des ministres de l`ABN en présence du Premier ministre Duncan.
Le premier ministre Daniel Kablan !duncan a assisté le vendredi 30 septembre 2012 à la clôture de la 31ème session du Conseil des ministres de l`autorité du Bassin du niger (ABN).
Comment




Les gouvernements membres de l'autorité du Bassin du Niger (ABN) ont entamé mardi à Bamako une réunion extraordinaire, en prélude d’un sommet des chefs d’Etat et de gouvernement prévue le 05 novembre dans la capitale malienne.

Les gouvenements du Mali, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Bénin, Cameroun, Tchad, Guinée, Niger et Nigeria sont réunis à Bamako pour échanger pendant trois jours sur le plan d'investissement.

Selon le ministre béninois en charge de l’eau, Christine Gbedji Vyaho, présidente du conseil des ministres de l’ABN, cette activité a pour objet "d’entériner un Plan d’Investissement Climat du Bassin du Niger qui a connu une programmation financière, de près de 404,3 milliards FCFA" pour les 3 premières années de mise en œuvre.

Mme Vyaho a souligné que la rencontre de Bamako témoigne de l’intérêt que les pays membres accordent aux Organisations d’intégration sous-régionale et régionale en général et à l’Autorité du Bassin du Niger en particulier.

Le processus d’élaboration et de validation du Plan d’Investissement pour le renforcement de la Résilience au changement climatique dans le Bassin du Fleuve Niger "sera notre document de négociation au cours de la 21ème Session de la Conférence des Parties à la Convention Cadre des Nations Unies pour le Changement Climatique(COP21)" prévue du 30 novembre au 11 décembre à Paris", a-t-on appris durant la cérémonie.

"L’ABN a 35 ans", a dit le premier ministre malien Modibo Kéita qui a rappelé à cet effet, que les pères fondateurs avaient, en novembre 1980, chargé de "Promouvoir la coopération entre les pays membres et d’assurer un développement intégré du bassin du Niger dans les domaines de l’hydraulique, de l’énergie, de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche entre autres".

LSS
Commentaires


Comment