Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Réconciliation nationale : le président Ouattara veut accélérer le processus
Publié le mercredi 4 novembre 2015  |  Abidjan.net
Premier
© Abidjan.net par Atapointe
Premier conseil des ministres après la réélection du President Ouattara
Le chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a présidé ce mercredi 4 novembre 2015 son premier conseil des ministres après sa réélection à la tête de la magistrature suprême
Comment




Ce sera l’un des chantiers importants de son nouveau quinquennat. Le président de la République Alassane Ouattara va s’attaquer aux ‘’problématiques résiduelles’’ qui font croire que les Ivoiriens ne sont pas réconciliés. L’information a été donnée ce mercredi 4 novembre à la présidence de la République au Plateau, par Bruno Koné, ministre ivoirien des TIC par ailleurs porte-parole du gouvernement, au terme du premier Conseil des ministres du président Ouattara après sa réélection à la magistrature suprême.


Après avoir honoré ses rendez-vous internationaux dans les semaines à venir, a indiqué le porte-parole du gouvernement, dans le mois de décembre le chef de l’État recevra la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (CONARIV), le Directoire des chefs traditionnels, les chefs religieux pour tout de suite embrayer sur l’action d’accélération du processus de réconciliation nationale. ‘’C’est une priorité ; le chef de l’Etat en a parlé ce matin, le Premier ministre en a parlé’’, a-t-il relevé. ‘’Le chef de l’Etat tient à dire qu’il a bien entendu les Ivoiriens. Il va rencontrer d’abord ces trois groupes pour comprendre un peu mieux les problématiques résiduelles qui font qu’on continue de penser que les Ivoiriens ne sont pas réconciliés’’, a-t-il fait savoir. L’objectif étant, a-t-il poursuivi, de mettre en œuvre tout ce qu’il est possible de faire afin que les Ivoiriens vivent en parfaite harmonie et que la cohésion nationale soit effective sur tout le territoire de Côte d’Ivoire.


Danielle Tagro
Commentaires


Comment