Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Aides publiques aux médias privés : L’Afrique félicite le Président Alassane Ouattara
Publié le mardi 17 novembre 2015  |  FSDP
Conseil
© Abidjan.net par KN
Conseil des ministres présidé par le Président Ouattara
Mercredi 12 mars 2014. Abidjan. Le Président de la République, Alassane Ouattara préside le 1er conseil des ministres, après sa convalescence suite à l’opération chirurgicale qu’il a subie le mois dernier
Comment




L’Initiative des Médias d’Afrique (AMI) a félicité le président de la République SEM. Alassane Ouattara pour ses actions en faveur du développement des médias privés en Côte d’Ivoire à travers le Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (F.S.D.P).
A la suite d’un processus rigoureux de sélection mené par un jury panafricain indépendant, neuf institutions africaines ont été sélectionnées pour les prix dans les catégories « Gouvernance des médias », « Institutions publiques africaines soutenant les médias » et « Entreprises amies des médias ». Ainsi, à la faveur de la 7ème édition du Forum des Patrons et des Éditeurs de Presse, tenue les 11 et 13 novembre 2015, à Johannesburg en Afrique du Sud, les mérites du F.S.D.P ont été reconnus.
Le « Prix Maria Kiwanuka pour l’excellence dans les médias: catégorie Institutions publiques africaines qui soutiennent les médias » a, à l’unanimité des membres du jury été attribué au F.S.D.P. Ce prix porte le nom de l’ex-ministre Emérite de l’Economie, des Finances et du Plan de l’Ouganda et actuellement, Haut Conseillère Spéciale du Chef de l’Etat ougandais. C’est une reconnaissance objective de l’ensemble du continent africain des actions que le Président de la République SEM. Alassane Ouattara pose pour l’émergence des médias privés en Côte d’Iv ;,loire. Le PDG d’AMI, Eric Chinje, a encouragé la Côte d’Ivoire à poursuivre ses efforts en faveur des médias. Ce prix est l’expression de la célébration de la vision féconde du président Alassane Ouattara pour les médias privés en Côte d’Ivoire.
Le président Alassane Ouattara n’a pas manqué de souligner lors de la cérémonie de présentation des vœux de la presse, le 12 janvier 2015, « l’octroi de six (06) mois de subvention à l’impression à 25 entreprises de presse, toutes lignes éditoriales confondues, pour un montant de 800 100 000 de FCFA. En outre, les capacités professionnelles des journalistes et professionnels de la communication ont été renforcées par le Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) lors de séminaires organisés à cet effet ». Et d’ajouter que « cet accompagnement de l’Etat qui devra se poursuivre », doit pouvoir « assurer la viabilité économique du secteur ». Au titre de la subvention à l’impression de journaux, de 2011 à 2015, ce sont au total 1.346 072 849 de FCFA qui ont été accordés aux entreprises de presse privée.
Le président de la République, grand architecte des médias, a d’ailleurs invité les entreprises de presse à solliciter davantage le fonds de garantie de leur emprunts par FSDP dont le montant cumulé s’élève à 2.035.200.850 de FCFA en vue de financer leurs investissements.

Dans les prochains jours, ce prestigieux prix sera remis au président de la République par le Ministre de la Communication, Porte-parole adjoint du Gouvernement, Me Affoussiata Bamba-Lamine, artisane infatigable de cet instrument de modernisation des médias privés.
Mme N’Guessan Bernise, Directeur Exécutif du FSDP et cheville ouvrière du Fonds, avec l’appui permanent de ses Ministères de tutelle et du Conseil de gestion du FSDP présidé par M. Dembélé Yacouba, participe progressivement à la structuration irréversible du secteur des médias en Côte d’Ivoire. Par ailleurs, seize (16) journalistes ont été célébrés au cours de la cérémonie de remise des prix à l’Hôtel Birchwood & au Centre de conférence OR Tambo dans la région East Rand de Johannesburg, pour l’exemplarité de leur travail dans le reportage sur les questions de développement en Afrique.
La compétition a vu le partenariat de la Fondation Rockefeller, MTN Africa, African Wildlife Foundation, la Fondation Mo Ibrahim, le Groupe de presse Nation, la banque panafricaine UBA, et la branche Afrique australe de l’Open Society Initiative (OSISA).
Commentaires


Comment