Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Financement de projets publics et privés : Comment bénéficier des fonds de la BOAD
Publié le mercredi 18 novembre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment




La Banque ouest africaine de développement (BOAD) est un établissement public à caractère international créé le 14 novembre 1973. Cette banque est composée des huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et de la BCEAO, titulaires d’actions de série A (93, 14%) et d’institutions non régionales titulaires d’actions de série B (6, 86%). Elle a pour missions principales de promouvoir le développement équilibré des Etats membres (Benin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo) et de réaliser l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest, à travers l’identification des besoins d’investissements des pays membres et la mobilisation des ressources pour leur financement. Les engagements cumulés de cette banque au 30 septembre 2015 se chiffrent à 3. 801 milliards de FCFA et les décaissements cumulés à la même période s’élèvent à 2. 205, 6 milliards de FCFA, soit un taux de 58%. Depuis sa création, la BOAD a financé divers projets publics et privés dans les domaines de l’eau (37%), de la sécurité alimentaire et le développement rural (18%) et les infrastructures de base (45%). Au 30 septembre 2015, le montant total des engagements dans ces différents domaines s’élève à 2. 865, 5 milliards de FCFA et le montant total des décaissements tourne autour de 1. 622, 6 milliards de FCFA soit un taux de décaissement de 56, 6% au niveau du secteur public. Les projets du secteur privé bénéficient également de financements de la part de l’institution bancaire. 293 projets ont été enregistrés à la date du 30 juin 2015 pour un montant total de 935, 3 milliards de FCFA, 583 milliards de FCFA ont été décaissés pour leur mise en œuvre, soit un taux de décaissement de 62%.

Les conditions pour obtenir un financement
L’institution bancaire dirigée par Christian Adovelandé participe à la réalisation de projets sous forme de prêts remboursables, mais contribue aussi à financer les activités des PME à travers des prises d’actions dans les banques commerciales. Les mécanismes d’intervention de cette banque ont été expliqués par Oumar Tembely, chef de la mission résidente de la BOAD en Côte d’Ivoire et ses collaborateurs, lors du séminaire d’information destiné aux journalistes économiques ivoiriens, ouvert le mardi 17 novembre 2015 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan sur le thème : «Le cycle des projets financés par la BOAD». «Au-delà des cérémonies de signatures d’accords de prêt auxquelles vous êtes régulièrement conviés, il existe d’autres étapes importantes dans la vie des projets, notamment : l’identification, la préparation, la mise en place du prêt, la supervision de la mise en œuvre du projet, et l’évaluation de ses résultats. La banque dispose également de plusieurs outils visant à renforcer la transparence de ses opérations. Il s’agit notamment des politiques et procédures de passation des marchés, de lutte contre la fraude, la corruption et le blanchiment de capitaux, de conformité et de règlement des griefs», a précisé Oumar Tembely. Le chef de la mission résidente a insisté sur la qualité des dossiers qui font l’objet d’une analyse minutieuse avant validation par le Conseil d’administration : «Nous ne nous engageons que pour des projets dont le coût global est estimé à 3 milliards de FCFA et l’apport de la banque peut couvrir 50% de ce coût. C’est pourquoi nous insistons sur la rigueur et le sérieux des promoteurs dans le montage de leurs projets pour bénéficier des financements de la banque. Nos procédures sont certifiées par les institutions de notation, elles répondent aux standards internationaux. C’est pourquoi nous vérifions tout pour nous assurer qu’il n’y a pas de détournements et que les fonds servent au financement des composantes des projets. Les projets des collectivités territoriales sont éligibles, mais leur examen se fait au cas par cas puisque certaines collectivités qui n’ont pas d’autonomie sont tenues de passer par la tutelle». Au niveau des procédures et politiques de passation des marchés financés dans le cadre des opérations de la banque, les directives pour la passation des marchés de consultants financés par prêt ou une avance de fonds de la BOAD et les directives pour la passation des marchés de travaux, de biens et de services financés par prêt ou une avance de fonds régissent les opérations. Elles ont pour objectifs d’assurer la célérité dans le traitement des dossiers, la transparence des processus d’acquisition, l’égalité des chances par une plus grande ouverture à la concurrence et l’équité dans le traitement des soumissionnaires.


Olivier Dion
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 3522 du 17/11/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment