Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Obin Guiako, le co-fondateur de Babylab accusé de vol d’informations et de concurrence déloyale
Publié le mercredi 18 novembre 2015  |  Autre presse
Obin
© Autre presse par DR
Obin Guiako, jeune acteur pour la promotion du logiciel libre en Côte d`Ivoire, Co-fondateur et président du FabLab BabyLab
Comment




Obin Guiako, jeune acteur pour la promotion du logiciel libre en Côte d'Ivoire, Co-fondateur et président du FabLab BabyLab à Abidjan, est détenu au commissariat du 8ème arrondissement de Cocody Abidjan par la DITT (Direction de l'Informatique et des Traces Technologiques), depuis le lundi 16 novembre 2015, suite à une plainte de son employeur, M. Ahmed OMAIS, Directeur Général de la société Africa Connect, pour vol de données informatiques et concurrence déloyale.
Obin Guiako est donc détenu depuis maintenant 3 jours, avec Dimitri Beugré l'un de ses collègues. Ils sont tous deux co-fondateurs du Laboratoire de Fabrication numérique (FabLab) BabyLab, situé à Abidjan, dans la commune d'Abobo-Gare, précisément dans le quartier des « Cours Sociaux ». BabyLab est une jeune communauté qui milite pour la libre fabrication numérique et l’utilisation des logiciels libres autour des travaux collaboratifs.
Obin Guiako assure la veille technologique depuis un peu plus de 4 ans pour le compte de la société Africa Connect, dans le suivi en temps réel des véhicules équipés de systèmes de localisation par GPS.
Informé ce mardi 17 novembre de l'arrestation d'Obin, nous nous sommes rendus au poste de police du 8ème arrondissement , où nous avons pu rencontrer ce jeune qui est à la base de la communauté de fabrication numérique libre du quartier défavorisé d'Abodo-gare. Mais, avant de nous entretenir avec le jeune maker, nous avons rencontré sur les lieux quelques membres de sa famille qui avaient déjà eu plusieurs contacts avec son employeur, dans l'intention d'obtenir de ce dernier, un retrait de sa plainte. Le Directeur Général d'Africa Connect a laissé entendre à la famille d'Obin Guiako qui reprochait à ce dernier d'être le cerveau d'une intelligence malsaine au sein de son entreprise. Il reproche à Obin avec des preuves à l'appui qu'il aurait confiées à la DITT (mais que nous n'avons pas pu vérifier), d'avoir créer depuis 2014, une entreprise virtuelle qui aurait détourné la quasi totalité de ses clients, ce qui aurait engendré une chute vertigineuse de son chiffre d'affaire.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment