Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Country Coordinating Mechanism: Dr Ouattara Djénéba reste à la barre pour trois ans
Publié le vendredi 20 novembre 2015  |  Ivoire-Presse
Réélection
© Ivoire-Presse par DR
Réélection de la présidente sortante Dr Ouattara Djénéba de l`Association Country Coordinating Mechanism Côte d`Ivoire (CCM-CI)
Jeudi 19 novembre 2015. Abidjan, Cocody Riviera Golf. La présidente sortante de l`Association "Country Coordinating Mechanism Côte d`Ivoire" (CCM-CI), Dr Ouattara Djénéba, a été réélue.
Comment




Abidjan - La présidente sortante de l’Association "Country Coordinating Mechanism Côte d’Ivoire" (CCM-CI), Dr Ouattara Djénéba, a été réélue à une majorité écrasante, hier, jeudi 19 novembre 2015 au siège de l’organisation, sis à Cocody Riviera Golf.

L’association nationale multisectorielle des acteurs engagés dans la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme procédait au renouvellement de ses organes dirigeants comme le stipulent ses textes fondateurs, chaque trois ans.

Dans la même foulée, le premier vice-président, Adou Kouabenan Julien (CCI), le 2è vice-président Kah Mlei Téhodore (UGTCI), la 3è vice-présidente Mme Debaras Daho, et le représentant des personnes vivant avec l’une des trois pathologies, Yaya Koulibaly ont également été reconduits à une très large majorité.

Réinstallée dans son fauteuil, la présidente Ouattara a défini les priorités de son second mandat couvrant la période 2015-2018: le renforcement du leadership, la promotion de la bonne gouvernance, l’amélioration de l’information et le renforcement des efforts dans la lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme. Elle s’engage à s’assurer de l’effectivité des soins et le suivi stratégique de ces activités.

Notre pays bénéficie d’un appui de 125 milliards FCFA pour la lutte contre les trois pandémies suscitées, à savoir le SIDA, la tuberculose et le paludisme, dans le monde, dénommé Fonds mondial. Le CCM-CI qui en a la charge, doit encore mobiliser 6 milliards à ce jour.

Pour information, c’est lui qui est habilité à prendre toutes les décisions relatives à la gouvernance des projets financés par le Fonds mondial, notamment la coordination avec les programmes nationaux ou ceux d’autres partenaires en développement, l’élaboration des propositions du Fonds Mondial, la définition des thèmes prioritaires à élaborer, la désignation des candidats au rôle du Bénéficiaire principal, l’approbation et la signature de la proposition à soumettre et la désignation des sous-bénéficiaires, etc.

Le service de communication
Commentaires


Comment