Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Problématiques de l’Entrepreneuriat : le ministre Azoumana MOUTAYE rencontre le patronat ivoirien
Publié le mardi 1 decembre 2015  |  Abidjan.net
Problématiques
© Abidjan.net
Problématiques de l’Entrepreneuriat : le ministre Azoumana MOUTAYE rencontre le patronat ivoirien
Lundi 30 novembre 2015. Abidjan. Dans le cadre de ses rencontres périodiques avec les différentes faitières, le ministre Azoumana MOUTAYE a été reçu par CGECI à la Maison de l`entreprise au Plateau.
Comment




Dans le cadre de ses rencontres périodiques avec les différentes faîtières, Azoumana MOUTAYE, Ministre de l`Entreprenariat national, de la Promotion des PME et de l`Artisanat de Côte d’Ivoire a été reçu ce lundi 30 novembre 2015 par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) à la Maison de l’entreprise au Plateau.
En présence de son président, Jean Kacou DIAGOU, cette rencontre était un rendez-vous d’échange portant sur des problématiques liées à l’emploi, à l’entrepreneuriat, au financement des PME et à l’accès aux marchés publics.
La CGECI, aux dires de son premier responsable et au-delà de sa mission initiale de défenseur du secteur privé, est engagée dans une dynamique de participation et d’action en faveur de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire. Pour traduire cet engagement, elle a initié la CGECI Academy et l’accélérateur issu du Business Plan Compétition (BPC) pour encourager, financer et encadrer l’entrepreneuriat jeune. Des initiatives qui ont permis à plusieurs jeunes ivoiriens de se lancer avec succès dans l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire.
Le ministre Azoumana MOUTAYE, en initiant cette rencontre, a justement voulu établir un pont entre son ministère et le patronat ivoirien, en vue de profiter de son large expérience en matière d’entrepreneuriat, mais aussi mettre en place un cadre d’échange et de réflexion afin de générer les conditions nécessaires à la réussite de la mise en œuvre du Programme Phoenix qui vise à doubler le nombre de PME et à augmenter le nombre d’emplois à 400.000 à l’horizon 2020..
Au nombre des points discutés, il y a l’implication de la CGECI au comité de pilotage du Programme Phoenix initié par le ministre MOUTAYE. Un projet qui se décline, entre autres, à l’encouragement à la création d’entreprises nationales et à la mise en place de 3 incubateurs (Abidjan, Yamoussoukro et Bouaké). Aussi, fut-elle question du fonds de garantie (SOCACI) doté d’un financement initial de 5 milliards sur un objectif de 20 milliards FCFA (en voie de mis en place par la CGECI et dédié aux PME) qui devrait bénéficier du soutien du ministère dirigé par M. MOUTAYE. La question des marchés public a également été mise sur la table puisque les entreprises nationales rencontrent encore beaucoup de difficultés dans ce domaine.
Les deux parties se sont engagées à collaborer étroitement afin de dynamiser la création d’emploi à travers l’entrepreneuriat national, mais aussi à travers l’accompagnement et le développement de celles qui existent. Le président de la CGECI a affirmé toute la disponibilité de son organisation à travailler avec le ministère de l`Entreprenariat national, de la promotion des PME et de l`Artisanat afin de donner à la Côte d’Ivoire un tissu de PME et de champions Nationaux performants.
Pour clore, le ministre MOUTAYE accompagné d’une délégation forte de 12 personnes, a tenu à rassurer la GCECI de son accompagnement sur les différents projets et à porter ses préoccupations auprès du gouvernement afin de trouver des solutions pour une meilleure croissance de notre économie avec des PME compétitives sur le plan national et international. Les deux parties ont décidé de mettre en place un cadre de concertation permanant en vue d’un suivi des différentes préoccupations soulevées.

Danielle Tagro
Commentaires


Comment