Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

La délégation du conseil café-cacao de la Nawa annonce la création de comités de gestion de la qualité
Publié le samedi 5 decembre 2015  |  AIP
Comment




Soubré - Des comités de gestion de la qualité du cacao vont être créés dans certains villages pilotes de la délégation régionale du conseil café-cacao de la Nawa, en vue d’améliorer considérablement la qualité des fèves qui y sont commercialisées, a annoncé, vendredi à Konédougou (Soubré) le délégué régional, Fadiga Mamadou Deye.

M. Deye a fait cette annonce lors d’une campagne de sensibilisation sur la qualité du cacao, expliquant que s’il est indéniable que la Nawa est grande productrice de cacao, il n’en demeure pas moins que la qualité du cacao commercialisé est dégradée, "alors que l’avenir de la filière et l’amélioration constante du prix sont étroitement liés à la qualité".

"Nous devons donc conjuguer nos efforts, nous approprier les bonnes pratiques post-récoltes pour relever cet important défi. Plus nous proposerons du cacao de bonne qualité, mieux nous aurons de biens meilleurs prix. Nous devons proposer à la commercialisation du cacao bien fermenté, bien séché et trié", a-t-il exhorté.

Pour y parvenir, des actions d’envergure doivent être menées avec l’implication de tout le monde. "C’est ensemble que nous devons résoudre le problème de la qualité. Pour ce faire la délégation, de concert avec les communautés, nous avons décidé de la mise en place de comité de gestion de la qualité", a dit le délégué régional.

"Ce comité sera doté d’une caisse de fermentation et de claies après la formation des membres. Il fonctionnera comme un centre de formation ou les producteurs viendront mieux maîtriser les bonnes pratiques post-récoltes, pour ensuite procéder à la démultiplication dans les villages, campements et hameaux" a-t-il expliqué.

Pour lui ce comité de gestion de la qualité supervisé par le chef de village sera composé du représentant des producteurs (03), celui des coopératives (03), des pisteurs (01) et des acheteurs (01). Et d’ajouter "nous devons prendre soin de ce qui nous permet de vivre sainement, de nous prendre en charge. Il faut mettre beaucoup de sérieux dans nos activités. Le cacao c’est notre raison de vivre, comme les autres travailleurs, nous, producteurs de café-cacao devons mettre la plus grande rigueur dans ce que nous faisons", a-t-il conseillé.

Les producteurs ont salué la mise sur pied du comité de gestion de la qualité qui va contribuer à soigner l’image de la région en matière de qualité du cacao. "Nous sommes heureux de cette visite, et nous adhérons au projet de comité de gestion qui va nous aider nous-mêmes. Nous mettrons tout en œuvre pour sa réussite", ont indiqué chacun des intervenants, non sans exprimer des préoccupations ayant trait à l’état des routes, les produits phytosanitaires, l’eau potable et les salles de classes.

Fadiga Mamadou Deye a mis à profit sa visite pour exhorter les producteurs au renouvellement du verger, et les instruire sur la maladie du cacao qui menace certaines exploitations. Il a rappelé les missions de sa structure et mis en garde ceux qui seraient tentés de tricher avec le prix du cacao. "Celui qui ne respecte pas le prix fixé par le gouvernement s’expose à la prison", a-t-il terminé.

km/ask
Commentaires


Comment