Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

300 millions de traitements antipaludiques pour enfants distribués par Novartis, sans réaliser de profits
Publié le mercredi 9 decembre 2015  |  APA
Comment




Le groupe pharmaceutique suisse, Novartis, a annoncé, mercredi, qu'il venait de franchir une étape historique après avoir ‘’distribué 300 millions de traitements antipaludiques pédiatriques sans réaliser de profits depuis 2009’’, ce qui a aidé, estime le groupe, à réduire la mortalité due à la maladie chez les enfants dans plus de 30 pays où le paludisme est endémique, souligne un communiqué parvenu à APA.

Jamais auparavant, poursuit le texte, autant de traitements pédiatriques n'avaient été distribués en si peu de temps aux enfants souffrant du paludisme.

"Cette étape historique souligne notre engagement de longue date en faveur de la lutte contre le paludisme et des enfants, qui restent les plus touchés par cette maladie", a déclaré Joseph Jimenez, Directeur général de Novartis.

“Nous sommes fiers du rôle que nous avons joué dans la lutte contre la mortalité infantile due au paludisme. Et nous continuerons à fournir des médicaments sans réaliser de profits aux personnes qui en ont besoin, contribuant ainsi à l'objectif d'un monde sans paludisme'', a-t-il promis.

Coartem® Dispersible, la formule pédiatrique du Coartem®, a été développé par Novartis et Medecines for Malaria Venture (MMV), en réponse à l'appel de l'UNICEF/OMS visant à développer des médicaments adaptés aux enfants.

Les lignes directrices de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le traitement du paludisme recommandent des médicaments Dispersibles plutôt que des formules liquides pour les enfants et les nourrissons.

“C'est un succès fantastique et nous sommes fiers d'avoir collaboré avec Novartis au développement du Coartem® Dispersible, afin d'aider les enfants, qui restent le groupe le plus touché par cette maladie mortelle'', s'est réjoui le Dr David Reddy, Directeur général de MMV.

“Le rapport 2015 de l'OMS sur le paludisme dans le monde indique que nous effectuons des avancées rapides dans la diminution de la mortalité infantile due au paludisme, et cela en grande partie grâce à l'engagement international continu et à la disponibilité d'un grand nombre d'outils et de solutions innovants, notamment des médicaments pour enfants tels que Coartem® Dispersible'', a expliqué Dr Reddy.

Le paludisme est une maladie évitable et guérissable, mais qui reste mortelle, causée par des parasites (principalement le Plasmodium falciparum et le Plasmodium vivax). Ces parasites sont transmis aux êtres humains par la piqûre de moustiques infectés.

Les nourrissons et les jeunes enfants sont parmi ceux qui risquent le plus de contracter le paludisme avec actuellement 70 % de décès dus au paludisme chez les enfants âgés de moins de 5 ans. Bien que ce chiffre ait baissé de 71 % depuis 2000, le paludisme continue à tuer un enfant chaque deux minutes.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment