Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Bilan de la filière anacarde: le Conseil agricole entièrement satisfait
Publié le jeudi 10 decembre 2015  |  Le Sursaut
Atelier
© Ministères par DR
Atelier bilan du Conseil agricole dédié aux producteurs d’anacarde
Mercredi 09 décembre 2015. Un atelier bilan du Conseil agricole dédié aux producteurs d’anacarde a eu lieu à Grand-Bassam.
Comment




Il s’est tenu, hier à Grand-Bassam, la réunion bilan du Conseil agricole dédié aux producteurs d’anacarde.

A cette occasion, les membres du Conseil agricole composé du Fonds interprofession de recherche agricole (Firca), l’Agence nationale de développement rural (Anader) et le Conseil coton et anacarde (Cca) ont tous reconnu l’importance d’un tel partenariat. « C’est ensemble qu’on gagne », a noté le Directeur général de l’Anader, Sidiki Cissé. Il a rassuré que l’Anader est prête à renforcer la capacité des Organisations professionnelles (Opa). Pour Dr Ackah Angniman, Directeur général du Firca, la convention cadre signée le 21 mars 2014 entre le Firca, l’Anader et le Conseil du coton et anacarde pour la mise en œuvre des orientations du volet conseil agricole des filières coton et anacarde a rehaussé l’image de la filière anacarde. « L’Anader a su, malgré la faiblesse des moyens, relever le défi de mettre en place un dispositif dédié en un temps record. Grâce l’expertise de l’Anader et aux actions vigoureuses du Conseil du coton et de l’anacarde, la qualité du produit s’est fortement améliorée, de même que les rendements à l’hectare », a-t-il précisé. Il a salué l’appui apporté par le projet Initiative pour le cajou africain (Ica) qui dans le cadre d’un partenariat avec le conseil du coton et de l’anacarde a financé la formation des formateurs et celle de 40 000 producteurs d’anacarde. Grâce au conseil agricole, il a été constaté l’amélioration de la productivité des vergers et la qualité des produits. Il a pour ce fait, encouragé les producteurs à s’impliquer dans le suivi de leurs exploitations et suivre les recommandations des encadreurs. Le Directeur général du Conseil coton et anacarde, Sanogo Malamine, a reconnu qu’après la mise en œuvre de la nouvelle réforme, les résultats sont satisfaisants au niveau des différents axes stratégiques. Pour la recherche surtout, le projet d’amélioration variétale conduite par le Centre national de recherche agronomique (Cnra) a permis la mise à disposition des producteurs, 40 000 plants améliorés. La carte sanitaire de l’anacardier élaboré par l’Université Félix Houphouët-Boigny a permis la connaissance des principales maladies de l’anacardier. En plus, la capacité de huit chercheurs a été renforcée en Tanzanie. Toutes ces structures qui composent le Conseil agricole ont témoigné leur reconnaissance au ministre de l’Agriculture, Mamadou Coulibaly Sangafowa qui apporte son soutien à travers le Conseil coton et anacarde au Firca et à l’Anader. Le directeur de cabinet du ministre Mamadou Sangafowa a félicité le conseil agricole pour le résultat satisfaisant et a encouragé l’ensemble des acteurs à poursuivre la collaboration. Ainsi, le partenariat a été renouvelé, hier entre les trois structures.

Romaric Sako
Commentaires


Comment