Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Présidence à la FIF: Anzouan Kacou, challenger de Sidy Diallo
Publié le vendredi 11 decembre 2015  |  L’intelligent d’Abidjan
Bilan
© Abidjan.net par Atapointe
Bilan du Mondial, choix du nouvel entraîneur..Sidy Diallo face à la Presse
Le Président de la Fédération Ivoirienne de Football Sidy Diallo a animé une conférence de presse ce Jeudi 31 Juillet 2014. Au menu de cette conference, le bilan du Mondial 2014, du choix du nouvel entraîneur et des perspectives pour le Football ivoirien.
Comment




Augustin Sidy Diallo sera-t-il candidat unique à sa propre succession à l’élection du président de la Fédération Ivoirienne de football (Fif)?

L’actuel patron de la ‘’Maison de verre’’ aura un adversaire à l’élection du 20 février 2016. Et ce, malgré les ‘’retraits obligés’’ d’Éric Monnet et Dao Mamadou, candidats déclarés à la présidence de la FIF sous le coup de la sanction de deux ans qui plane sur eux. De ce fait, le challenger probable de Sidy Diallo se nomme Anzouan Kacou, président de l’Union des présidents de clubs de football de Côte d’Ivoire, par ailleurs président des Séraphins FC (Ligue 2). Selon des sources, Anzouan Kacou envisage de remettre le couvert de 2011. Mais cette fois, pas question de se retirer au profit d’un quelconque candidat. Il entend aller jusqu’au bout. Et se mesurer à l’actuel président de la Fif. « Anzouan Kacou est prêt cette année pour affronter Sidy Diallo. Si tout se présente comme prévu, il sera candidat à l’élection de février 2016. Il est l’homme de la situation pour la stabilité du football ivoirien. C’est un conciliateur. Vous avez pu le constater dans la crise entre les présidents de clubs et la FIF pour la reprise de la Ligue 1. Il a calmé le jeu en invitant le président de la Conférence des présidents de club à reprendre le chemin des terrains pour le bonheur du football ivoirien. Les acteurs du football ivoirien sont extrêmement divisés et il faut quelqu’un qui fait l’unanimité », a confié un président proche d’Anzouan Kacou. Selon lui, le poids électoral du président des Séraphins FC pourrait venir des clubs de Ligue 2 et D3. Un poids électoral qui a permis à Sidy Diallo de battre Salif Bictogo en 2011. « Anzouan Kacou a un programme ambitieux pour le développement du football local. Maintenant, nous travaillons pour avoir la faveur des clubs de la Ligue 2 et D3. Ce n’est pas facile mais je pense que jusqu’au déroulement du processus électoral, nous allons y arriver. Rendez-vous pour très bientôt», a-t-il poursuivi. Une autre source proche de la Conférence des présidents de club évoque des manœuvres d’Anzouan Kacou afin d’avoir la bénédiction et le parrainage sportif de Me Roger Ouégnin dans cette aventure. Un autre détail qui confirme son intention.

Ange K
Commentaires


Comment