Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Abobo/Lutte contre l’insécurité : Hamed Bakayoko promet 3 nouveaux commissariats en 2016
Publié le mardi 15 decembre 2015  |  Le Sursaut
Cérémonie
© Ministères par DR
Cérémonie d’inauguration de la mairie centrale et du boulevard principal de la commune de Yopougon
Vendredi 11 décembre 2015. Cérémonie d’inauguration de la mairie centrale et du boulevard principal de la commune de Yopougon. Photo: le ministre Hamed Bakayoko
Comment




Trois nouveaux commissariats verront le jour en 2016 à Abobo. Telle est l’annonce faite hier, par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, à la mairie d’Abobo, lors d’une cérémonie de remise d’équipements et de matériels roulants au District de la police. Les trois nouveaux commissariats viennent ainsi en renfort aux trois premiers existants, en vue de débarrasser de cette commune du phénomène d’enfants délinquants et du grand banditisme. «Nous allons renforcer l’effectif des policiers à Abobo et nous leur donnerons tous les moyens nécessaires afin que les populations soient mieux sécurisées», a rassuré Hamed Bakayoko. Avant de procéder à la remise officielle de trois véhicules de patrouille de type 4x4 aux trois commissariats de la commune (le 15è, 21è et 14è arrondissement). En présence du maire Adama Toungara et du député Kandia Camara et des autorités policières, le ministre Hamed Bakayoko a exhorté les policiers à recevoir les
populations avec beaucoup de respect et de courtoisie dans l’exercice de leur fonction.

«Je veux qu’on mise beaucoup sur la courtoisie dans les commissariats», a-t-il exhorté les forces de l’ordre. Au nom de la « Fondation Mayana» qui porte le nom de sa génitrice, Hamed Bakayoko a remis la somme de 10 millions de Fcfa aux femmes de la commune d’Abobo pour le financement de leurs activités génératrices de revenus. Un don qui a été apprécié à sa juste valeur par les femmes de cette commune martyre par la voix de la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara. Pour sa part, le maire d’Abobo, le ministre
Adama Toungara a remercié le « sécurocrate » ivoirien pour les efforts qu’il a consentis en vue de lutter contre l’insécurité dans sa commune.

Innove ADAYE
Commentaires


Comment