Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le gouvernement ivoirien dégage plus de 7 milliards CFA pour lutter contre la traite des enfants
Publié le mercredi 16 decembre 2015  |  APA
Cérémonie
© Présidence par David Zamblé
Cérémonie de présentation officielle du Plan d`Action National 2015-2017 de lutte contre les pires formes de Travail des Enfants
Mardi 15 décembre 2015 . Salle des Conférences du Ministère des Affaires Etrangères au Plateau .
Comment




Abidjan (Côte d'Ivoire) - Plus de 7 milliards CFA ont été dégagés par le gouvernement ivoirien pour l’exécution du plan d’action national (2012-2014) de lutte contre la traite, l’exploitation, et le travail des enfants selon , Dominique Ouattara, Première dame de Côte d’Ivoire et Présidente du Comité National de Surveillance des Actions de Lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS) lors de la présentation, mardi, à Abidjan du nouveau plan.

Ces ressources qui ont été appuyées par celles des bailleurs de fonds et autres partenaires au développement à plus e 2,4 milliards FCFA ont permis d'obtenir , à en croire Dominique Ouattara « d'importants résultats grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux ».

« Ces résultats ont conduit le Département d'Etat des Etats Unis, dans son rapport annuel sur la traite des personnes à reclasser notre pays dans la catégorie 2 qui correspond aux pays faisant des efforts significatifs pour éradiquer ce fléau », s'est félicitée la présidente du Comité national de surveillance (CNS).

« La mise en œuvre du nouveau plan d'Action 2015-2017, devra nous permettre de consolider les acquis et de poursuivre les actions engagées pour une réduction significative du phénomène à l'échéance 2017 » a par ailleurs espéré la première Dame ivoirienne.

Un montant de 12 980 296 600 FCFA est nécessaire pour l'exécution de cette nouvelle phase.

La sensibilisation, la protection, l'assistance, la répression sont les axes majeurs autour desquels travaille ce comité appuyé par le comité interministériel sur la question dirigé par le ministre d'Etat Moussa Dosso en charge des affaires de l'emploi et des affaires sociales de même que des structures internationales comme le Bureau international du travail (BIT).

SY/hs/ls/APA
Commentaires


Comment