Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Fonction publique / contrôle des effectifs : démarrage des visites inopinées dans les services publics
Publié le mercredi 16 decembre 2015  |  Ministères
Fonction
© Ministères par DR
Fonction publique: deux syndicats reçus par le ministre Bacongo
Mardi 6 janvier 2014. Abidjan. Le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Cissé Bacongo a échangé avec le Syndicat National des Assistants Sociaux de Côte d’Ivoire (SYNASCI) et le Mouvement des Instituteurs pour la Défense de leurs Droits (MIDD).
Comment




Depuis le lundi 14 décembre dernier, les équipes du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative ont entrepris des visites inopinées dans les services de l’administration publique. Cela, pour se rendre compte de l’assiduité et de la ponctualité des fonctionnaires. Nous avons décidé de suivre deux des trois équipes dans la matinée du mardi 15 décembre 2015. Notre compte rendu.
Il est 7h00 et nous sommes en compagnie de M. Koffi Christophe, Directeur Central des Ressources Humaines Civiles de l’Etat, dans son bureau sis au 1er étage du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative (MFPRA). Monsieur le Directeur est avec ses collaborateurs pour un briefing avant de sélectionner les administrations publiques qui seront visitées ce jour, mardi 15 décembre 2015. Il s’agit des trois Centres Hospitaliers et Universitaires, en l’occurrence ceux de Cocody, Yopougon et Treichville. Les équipes sont composées et direction le terrain. Leur mission, se rendre compte du respect des mesures règlementaires en ce qui concerne la ponctualité et l’assiduité des fonctionnaires dans nos services publics. Il faut rappeler que dans le cadre de l’amélioration de la productivité de l’Administration Publique, le Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, Monsieur Cissé Ibrahima Bacongo, a dans un communiqué en date du 23 novembre 2015, exhorté les fonctionnaires et agents de l’Etat à se conformer aux horaires de travail réglementaires en vigueur : 7h30 – 12h30 le matin et 13h30 – 16h30 l’après-midi. Et c’est en vue de s’assurer de la présence effective des agents à leur poste de travail que ces visites inopinées sont organisées dans les administrations et services publiques sur tout l’ensemble du territoire.
Nous mettons le cap sur le CHU de Cocody. Il est 8h30, et l’équipe qui conduisait cette opération était déjà là autour de 7h15. Nous nous dirigeons vers le service d’Immunologie, Hématologie et Allergologie où le chef de service, Dr Dasse Serges nous reçoit. Il nous explique que les agents du Ministère de la Fonction Publique sont déjà passés chez lui. Ils ont trouvé la quinzaine de fonctionnaires affectés dans son service en place et à l’heure. Pour le Dr Dassé cela n’est pas une surprise puisque le travail de prélèvement qui incombe à ses collaborateurs demande qu’il soit à leur poste très tôt le matin. Sur place, nous rencontrons des malades qui confirment la présence effective des agents de service à leur poste et à l’heure. Nous faisons le tour de différents autres services du CHU de Cocody et constatons, avec l’équipe du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, des absences qui parfois sont justifiées ou pas du tout. L’équipe recueille les informations additionnelles qui seront confinées dans le rapport de mission. Nous quittons le CHU de Cocody pour celui de Yopougon. Une fois sur place, nous nous dirigeons vers le Bureau du Directeur Général, M. Assemien Edmond. Là-bas, nous retrouvons les membres d’une autre équipe du MFPRA qui était en train de finir son entretien avec le Directeur. M. Assemien a, au cours de leur entretien, rappelé aux agents en mission qu’un travail en amont avait été effectué par ses services dans ce sens. Et cela a permis de constater six abandons de postes. Un communiqué a même été diffusé dans les colonnes du quotidien gouvernemental « Fraternité matin » le 2 novembre 2015, afin que les personnes concernées se manifestent. Et depuis, n’ayant pas de retour, un courrier adressé à la Solde est en rédaction aux fins de mettre sous contrôle le salaire des personnes concernées. Tous ces cas et bien d’autres seront contenus dans le rapport journalier que produiront les équipes une fois de retour dans les locaux du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative.
Il était 10h05 lorsque nous prenions congés de l’équipe de la Direction Centrale des Ressources Humaines Civiles de l’Etat qui poursuivait sa mission au CHU de Yopougon. Ce qu’il faut retenir de cette matinée, c’est l’adhésion totale des directeurs et chefs de services à cette opération. Selon le Dr Kassé Serges du service d’Immunologie, Hématologie et Allergologie du CHU de Cocody, cette opération est la meilleure façon de faire le contrôle des effectifs. « Il faut le faire pour rappeler aux fonctionnaires, les dispositions réglementaires auxquelles ils sont assignés » a relevé pour sa part M. Assemien Edmond, Directeur Général du CHU de yopougon.
Notons que cette opération de contrôle des effectifs, dans nos administrations et services publics, se poursuivra sans délais. Même les administrations déjà visitées pourraient l’être à nouveau
Commentaires


Comment