Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

VIH-SIDA: Le taux de positivité passe de 6,55% en 2012 à 3,59% en 2015 en Côte d’Ivoire
Publié le mardi 22 decembre 2015  |  Alerte info
Le
© Présidence par DR
Le Président Alassane Ouattara a présidé la 6ème session du Conseil National de lutte contre le SIDA
Lundi 21 Décembre 2015. Palais de la Présidence de la République ( Abidjan ). 6 ème session du Conseil National de Lutte contre le SIDA (CNLS) présidée par le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara. Photo: Raymonde Michèle Goudou Coffie, Ministre de la santé et de la lutte contre le SIDA
Comment




Le taux de positivité au test du VIH-SIDA est passé de 6,55% en 2012 à 3,59% en 2015 en Côte d’Ivoire, a annoncé lundi la ministre de la Santé, Raymonde Goudou-Coffie, à une cérémonie à Abidjan.

Sur 1.831.030 personnes dépistées en 2015, 1.823.981 ont reçu le résultat de leur test parmi lesquels 53.528 ont été dépistées positives, a indiqué Mme Coffie, lors de la 6e session du Comité national de lutte contre le Sida (CNLS).

Quelque "13.274 femmes enceintes ont bénéficié de traitement anti-rétroviraux (ARV) afin de réduire le risque de transmission du VIH de la mère à l’enfant" et le taux de positivité chez les enfants nés de mères séropositives est passé de 13,09% à 6,38 % de 2012 à 2015, a souligné Mme Coffie.

Par ailleurs, 153 711 personnes vivant avec le VIH ont bénéficié du traitement ARV dont 107 155 femmes et 7 743 enfants quand "207.953 cas d’infections sexuellement transmissibles (IST)" ont été "diagnostiqués et traités", selon un bilan

"Nous avons des raisons d’afficher notre optimisme, notre engagement a permis d’enregistrer des résultats significatifs même si beaucoup reste encore à faire", a relevé le président ivoirien Alassane Ouattara, ajoutant que le gouvernement ivoirien "augmentera sa contribution financière" dans la lutte contre le virus.

La Côte d’Ivoire "a connu son premier cas de VIH-SIDA en 1990", a rappelé M. Ouattara.

EFI
Commentaires


Comment