Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Déclaration des secrétaires de section face à la situation socio-politique du RDR à Koumassi
Publié le lundi 28 decembre 2015  |  Partis Politiques
Comment




Depuis les élections présidentielles d’octobre 2015 passées une crise est apparue au sein de la machine RDR conduite par le départemental KONE Sidi .Cette crise est née de la mauvaise coordination des activités RDR lors de la campagne présidentielle .Toutes les structures du parti ont relevé dans leur bilan d’après élections leur non implication dans la campagne. Interrogés en tant que premiers responsables du parti, le départemental et ses adjoints entreprennent des tournées d’explications dans les cinq districts. Ces tournées au lieu d’aplanir et de rassurer les militants face au problème, creuse l’écart et montre la très grande suffisance du départemental face aux cadres du parti et à certains responsables de structure qu’ils accusent d’être à la base de cette crise.

Pour faire face, des médiations furent menées par les commissaires politiques en vue de ramener le calme dans la case. Le départemental rencontré plusieurs fois a toujours rassuré les uns et les autres qu’il n’était en conflit avec personne. Il en est de même avec le ministre Cissé Ibrahima Bacongo. Pour montrer à tous vraiment qu’il n’y avait rien une réunion fut convoquée ouverte à tous le 11 décembre 2015. Le départemental et ses adjoints présents à la réunion de préparation brillent de leur absence le jour j. A la réunion le ministre trouve des excuses à ces absences.
Le vendredi dernier alors que les militants attendaient que le départemental premier responsable, garant de l’unité au sein de la famille, régler un problème entre les jeunes et l’un de ses adjoints, il encourage ce dernier à porter plainte à la police au mépris des textes et s’étale dans la presse écrite de la place traitant le ministre de violent et responsable de la barbarie que lui-même et ses adjoints ont créé.

Les secrétaires de section demandent sagement au départemental de faire profil bas et de regagner la maison. Ils mettent en garde tous les militants qui tentent de semer le désordre et la chienlit à Koumassi. Les secrétaires de section réaffirment leur soutien total et indéfectible au ministre CISSE Ibrahima Bacongo .Ils l’encouragent à tenir bon et faire don de sa personne en acceptant d’être le candidat des militants de Koumassi aux élections à venir Les secrétaires de section lui témoignent leur sympathie et leur gratitude pour les nombreux actes en faveur de tous les militants y compris le départemental et ses adjoints pour le maintien de la cohésion et la concorde à Koumassi C’est pourquoi les secrétaires demandent au départemental de choisir entre son fauteuil et sa nouvelle alliance. Si dans un bref délai il ne le fait pas les secrétaires de section se verront obliger d’adresser un courrier à la direction du parti en vu de sa suspension, voire de son remplacement par un intérimaire, en attendant son départ définitif après élection de son remplaçant pour faute grave et trahison.

Les secrétaires de section de Koumassi :
Le porte-parole, GBANE Yaya
Commentaires


Comment