Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Autonomisation : Des femmes engagent le combat
Publié le lundi 28 decembre 2015  |  La Tribune Ivoirienne
Comment




L’autonomisation de la femme demeure au cœur des actions du ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant. Plusieurs femmes venues de différents horizons ont participé à un atelier qui s’est déroulé du 21 au 23 décembre 2015 à l’Ecole nationale supérieure(Ens). « L’autonomisation des femmes et la gestion des affaires », c’est le thème choisi par les initiateurs pour ces trois jours de travaux en atelier. Une cérémonie de clôture, marquée par des allocutions et des recommandations, a mis fin à ce temps de réflexion. Selon Cissé Sindou, conseiller technique du ministre de l’Enseignement Supérieur et représentant résident de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et cultures (Isesco), « l’autonomisation de la femme est au cœur de la politique du gouvernement et de l’Isesco. La religion ne doit pas maintenir la femme au simple rôle du foyer. Cependant, pour parvenir à l’autonomisation, il faut absolument que les femmes soient organisées et disciplinées ». Pour Mme Koutouan Félicité, Directrice de l’Autonomisation de la femme et représentant la ministre Anne Ouloto, « la représentativité des femmes dans les sphères de décisions reste encore faible. Seulement 1% de femmes sont présentes aux Conseils régionaux, 9% à l’Assemblée Nationale et 17% au gouvernement. Des chiffres qui démontrent que la question de l’autonomisation de la femme est d’actualité ». Avant d’ajouter : « Personne ne viendra se battre pour les femmes. Il faut qu’elles prennent leurs destins en mains, car seul l’autonomie financière pourra leur permettre de s’exprimer sur des questions réservées aux hommes. Elles ne peuvent pas continuer à tendre la main et espérer être écoutées. L’émergence de la Côte d’Ivoire ne pourra se faire sans des femmes épanouies ». Les bénéficiaires de ces trois jours d’atelier ont, par la voix de Guiraud Chantal, exprimé leur reconnaissance aux initiateurs de ce programme de renforcement de capacité avant de solliciter d’autres ateliers sur des thématiques variées.

Dimitry Chrysostome
Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment