Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’ONU condamne l’essai nucléaire annoncé par la Corée du Nord
Publié le jeudi 7 janvier 2016  |  Service d'Information de l'ONU
COP21
© Autre presse par ONU/Rick Bajornas
COP21 à Paris : Secretary-General Addresses Climate Change Conference in Paris
Lundi 30 novembre 2015. Photo: Ban Ki-moon.
Comment




Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont condamné mercredi l'essai nucléaire annoncé le même jour par la République populaire démocratique de Corée et le Conseil a annoncé son intention de prendre de nouvelles sanctions à l'égard de la RPDC.

« L'essai nucléaire souterrain annoncé par la RPDC le 6 janvier est profondément troublant », a dit M. Ban dans une déclaration à la presse. « Ce test viole une fois de plus nombre de résolutions du Conseil de sécurité en dépit de l'appel unifié lancé par la communauté internationale pour que de telles activités cessent. Il représente aussi une grave contravention aux normes internationales contre les essais nucléaires », a-t-il ajouté.

« Cet acte est profondément déstabilisant pour la sécurité régionale et sape sérieusement les efforts internationaux de non-prolifération. Je le condamne sans équivoque », a poursuivi le Secrétaire général.

« J'exige que la RPDC renonce à toute nouvelle activité nucléaire et qu'elle honore toutes ses obligations internationales en ce qui concerne une dénucléarisation vérifiable », a-t-il encore dit.

« Nous suivons et évaluons l'évolution de la situation en coordination étroite avec les organisations internationales, notamment l'Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires, et les autres parties concernées », a conclu M. Ban.

M . Ban s'exprimait au siège de l'ONU à New York, avant que le Conseil de sécurité ne se réunisse pour des consultations à huis clos afin de discuter de la situation en Corée du Nord.

Dans une déclaration à la presse à l'issue de ces consultations, les membres du Conseil ont « fermement condamné » cet essai qui, estiment-ils, « représente une violation claire des résolutions 1718 (2006), 1874 (2009), 2087 (2013) et 2094 (2013) du Conseil et du régime de non prolifération nucléaire, et a pour conséquence qu'une menace claire pour la paix et la sécurité internationale continue d'exister ».
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment