Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Adiaké: la pêche sur la lagune Aby interdite
Publié le samedi 9 janvier 2016  |  Notre Voie
La
© Autre presse par DR
La pêche
Comment




Le préfet du département, Léon Kanandienatiori Touré, a produit un arrêté préfectoral, le jeudi 7 janvier dernier, interdisant la commercialisation, la consommation de poisson et la pêche dans la lagune Aby, une vaste étendue d’eau qui s’étend à perte de vue jusqu’à la frontière du Ghana. Joint par téléphone, le directeur départemental des Ressources animales et halieutiques d’Adiaké, Emmanuel Gogbeu, a expliqué que cette décision fait suite à une forte mortalité de poissons de la lagune. « Depuis la nuit du mercredi 6 au jeudi 7 janvier, une forte mortalité de poisson a été constatée. Le préfet a pris un arrêté préfectoral pour interdire la commercialisation, la consommation de poissons et la pêche jusqu’à nouvel ordre, en attendant que les causes de cette mortalité soient connues. Il s’agit donc de mesures conservatoires », a-t-il expliqué. Pour sa part, le directeur régional des Ressources animales et halieutiques d’Aboisso, Silué Lacina, a fait remarquer que le Centre ivoirien anti-pollution (CIAPOL) a fait un prélèvement d’une quantité d’eau et de poisson, afin de savoir la cause de cette mortalité subite. C’est donc dans l’attente des résultats des analyses, que toute activité sur la lagune Aby a été momentanément interdite. Pour lui, le changement subit de climat qui a occasionné un grand vent sec et frais, le mercredi 6 janvier dernier, y est pour quelque chose. Une source explique qu’une « forte mortalité de poissons et de crabes sur les berges de la lagune a été constatée sur un rayon considérable ». On parle de plusieurs kilomètres. Toujours à en croire cette source, l’eau aurait une teinte noirâtre, faisant penser à un déversement de produits pétroliers. En attendant les résultats des analyses, les consommateurs de poissons et les pêcheurs croisent les doigts jusqu’à nouvel ordre.

Sam K.D
Commentaires


Comment