Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Collaboration SCAED ET CCSR : L’insertion professionnelle des jeunes vulnérables au menu
Publié le mardi 19 janvier 2016  |  L’intelligent d’Abidjan
Le
© Ministères par DR
Le SCAED et le CCRS vont collaborer dans le cadre de l’insertion professionnel des jeunes vulnérables
Vendredi 15 janvier 2016. Dabou. Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique a présidé la cérémonie de signature de convention entre le Service Civique d’Action pour l’Emploi et le Développement (SCAED) et la Cellule de Coordination, de Suivi et de Réinsertion (CCSR).
Comment




« Le défi qui se présente dans cette Côte d’Ivoire qui se veut émergente à l’horizon 2020, c’est le traitement durable de la problématique de resocialisation en vue d’une insertion réussie des jeunes », a dit le ministre de la Promotion de la jeunesse de l’Emploi et du Service civique, M. Sidi Touré à la cérémonie de la signature de la convention entre le Service civique d’action pour l’emploi et le développement (Scaed) et la Cellule de coordination de suivi et de réinsertion (Ccsr) le vendredi 15 janvier 2016, à Dabou. Pour lui, la mission du Scaed est l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en voie de marginalisation, sans diplômes, sans qualification et sans titre professionnels à travers un processus de resocialisation, de formation professionnelle et d’insertion socioéconomique. Et la question du traitement par une insertion durable des jeunes à risque ou vulnérable est, selon le ministre, plus qu’une nécessité. Il s’agit donc pour le premier responsable de la jeunesse dans le gouvernement Duncan, de contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en Côte d’Ivoire. « Le défi qui se présente maintenant à nous, dans cette Côte d’Ivoire qui se veut émergente à l’horizon 2020, c’est le traitement durable de la problématique de resocialisation en vue d’une insertion réussie des jeunes. (…) Toutefois, cette démarche institutionnelle affirmée et partagée par mes collègues de l’Intérieur et de la Sécurité, de la Justice, de la Protection de l’enfant, de la Défense, a besoin de l’accompagnement de nos partenaires techniques et financiers » a-t-il souligné. Cette cérémonie fut l’occasion pour Sidi Touré de les appeler à s’associer à cette mission de traitement de la question des jeunes à risque, dont certains sont « qualifiés à tort de “microbes”». Le Service Civique d’Actions pour l’Emploi et le Développement (Scaed) qui a été créé par décret n°2013-807 du 26 novembre 2013, est une réponse aux problèmes d’incivisme et de précarité ou d’absence de l’emploi des jeunes en Côte d’Ivoire. Placé sous la tutelle du Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du service civique, il a pour objet l’insertion sociale et professionnelle des jeunes de 18 à 30 ans sans diplôme ou sans titre professionnels en voie de marginalisation.

HG
Commentaires


Comment