Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Augmentation des factures d’électricité: Le Gouvernement ne convainc pas
Publié le vendredi 29 janvier 2016  |  La Tribune Ivoirienne
Conseil
© Abidjan.net par Marc Innocent
Conseil des ministres: le Premier ministre Duncan annonce sa démission ainsi que celle de son Gouvernement
Mercredi 6 Janvier 2015. Abidjan. Le premier ministre Daniel Kablan Duncan a officiellement annoncé sa démission ainsi que celle de son Gouvernement pendant le Conseil des Ministres. Photo: Bruno Koné.
Comment




Après avoir constaté l’augmentation exagérée des dernières factures d’électricité, les abonnés ont exprimé leur mécontentement. Le gouvernement ivoirien affirme n’avoir pris aucune décision allant dans le sens de l’augmentation de la tarification de l’électricité.

Plusieurs consommateurs se plaignent des coûts des dernières factures d’électricité produites par la Compagnie Ivoirienne d’électricité (Cei). Pour certains, ces coûts ont même doublés voire triplés, ce qui a provoqué une vague de mécontents dans certains quartiers. Face à toutes ces plaintes, nous avons approché certaines personnes visées pour avoir plus d’information. Selon une source très proche de la compagnie ivoirienne d’électricité (Cie), ayant requis l’anonymat, affirme avoir reconnu cette augmentation, mais elle vient du haut niveau (Etat). « Le secteur d’électricité est déficitaire. C’est l’Etat qui a pris cette mesure d’augmentation pour relever ce secteur. C’est un arrêté interministériel qui consacre cette décision d’augmentation des factures d’électricité », a confié notre source. Toujours selon elle, la Cie n’est pas à la base de l’augmentation des factures. « D’ailleurs, tous les arrêtés sont dans le journal officiel pour celui qui veut plus d’informations », a-t-elle affirmé. Juste après l’apparition de cet article dans ’’Tribune Ivoirienne’’, le mercredi 27, janvier 2016, le porte-parole du Gouvernement, Koné Nabagné Bruno a affirme « n’avoir pris aucune décision allant dans le sens de l’augmentation de la tarification de l’électricité».Selon Koné Bruno, le gouvernement n’a pas pris de décision dans le sens d’une modification du tarif de l’électricité. « Les factures du mois de janvier enregistrent des augmentations notables liées aux festivités des fêtes de fin d’année.», a-t-il estimé. Le porte-parole du gouvernement encourage les populations à faire preuve de beaucoup de rigueur dans l’utilisation de l’électricité, ce qui serait aussi bien bénéfique pour tous, que pour l’Etat.

Alassane Ouattara écouterait-il les multinationaux ?
Lors de la célébration des 75 ans de présence d’Air France en Côte d’ivoire, Alexandre de Juniac, Président-directeur général d’Air France-Klm, s’est rendu en Côte d’Ivoire. A cette occasion, Alexandre de Juniac a déclaré que les taxes sont élevées à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. « Je demande à l’Etat ivoirien de baisser les taxes pour des raisons de compétitivité », a-t-il déclaré en dénonçant certaines taxes aéroportuaires. Le gouvernement a reconnu et assuré la responsabilité de ces taxes élevées. Pourtant pour les augmentations abusives du coût de l’électricité, le ministre dit ne pas être à la base. A cet effet, selon Koné Bruno, le gouvernement, dans sa politique d’ouverture de la Côte d’Ivoire au monde, a décidé de supprimer certaines taxes. « Le gouvernement ivoirien a fixé à 52.500 Fcfa les taxes aéroportuaires d’Abidjan après la suppression des "taxes trésor (et) solidarité nationale" et la baisse des frais touristiques à 4.000 Fcfa », a-t-il annoncé, à l’issue du même conseil des ministres. Koné Bruno a précisé que le conseil a arrêté la suppression des taxes trésor (1.000 Fcfa par passager), solidarité nationale (2.000 Fcfa/passager) et la réduction de moitié des (frais) touristiques qui passent de 8.000 à 4.000 Fcfa sur les vols internationaux. Aussi, la suppression d’un prélèvement de 10.000 Fcfa et son remplacement par une redevance de 5.000 Fcfa au profit de la police nationale pour l’acquisition de matériels nécessaires pour le contrôle des passagers, figure parmi ces nouvelles dispositions qui visent à "accroître la compétitivité" de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny (FHB) d’Abidjan. Car pour le gouvernement, ces mesures vont contribuer à faire de l’Aéroport FHB l’un des plus compétitifs de l’Afrique de l’ouest, l’objectif étant d’en faire un hub sous-régional. Rappelons que le ministre de l’Energie Adama Toungara a affirmé que le coût de l’électricité insupportable pour tous les ménagers ne saurait être le tarif élevé, mais plutôt notre utilisation de l’électricité en Côte d’Ivoire. « Le Ghana aurait augmenté le tarif de 68,83% la semaine dernière soit 220Fcfa le KWh alors que le tarif est de 68 ou 70 Fcfa en Côte d’Ivoire », a-t-il dit. La meilleure condition de vie des Ivoiriens importe peu aux autorités ivoiriennes.

Monique Tano
Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment